Génération X au Canal 93

L’affiche du soir ressemble à une célébration du label Lithium. Active de 1990 à 2004, la maison de disques indépendante a sorti le premier album de Dominique A, La Fossette, en 1992, puis des disques marquants, comme ceux de Diabologum, Mendelson, Perio, Jérôme Minière ou Holden. Il est dit que l’exigeant label Lithium, en mettant l’accent sur la qualité des écritures et la personnalité musicale, a contribué à l’émergence d’une nouvelle scène française ou, de facto, au recul de la variété mainstream.

Lithium n’est plus, mais la plupart des groupes mordent encore. Certains, comme Michel Cloup (ex-Diabologum et Expérience, entre no-wave et rock atmosphérique) et Mendelson ont trouvé refuge sur le label Ici D’ailleurs. Les deux sont au programme de la soirée Génération X – Mendelson s’appelant pour l’occasion Bruit Noir, évoquera entre autres quelques souvenirs de l’adolescence, de Joy Division à Joe Dassin. Quant à Françoiz Breut et Perio, également à l’affiche, en dépit d’albums de grande valeur, leurs parcours ont été moins exposés. Il n’empêche, avec Adrian Utley (Portishead) à la guitare, on se réjouit de retrouver la voix claire de Françoiz Breut pour un album complet à paraître très vite. Et l’on recommande vivement le dernier disque du second, 30 Minutes With Perio, où Eric Deleporte réalise quelques joliesses folk et rock atmosphériques pour ce qui, dans le registre, s’impose comme l’un des albums de l’année. Sur scène, Perio se présente en trio avec à la basse Christian Quermalet de The Married Monk et Etienne Gaillochet de We Insist ! à la batterie. L’esthétique bien trempée d’une génération.