H.D.R (ex-Housse de Racket)

Quand on dit d’un élève qu’il se comporte en touriste, cela signifie souvent qu’il a pris quelques distances avec l’école. Après l’album Alésia (2011), Pierre Leroux et Victor le Masne ont, eux, pris quelques distances avec la France. Pour la bonne cause : une tournée internationale longue de deux années. Pour autant, leur retour avec un album qui s’intitule « The Tourist » ne parlerait pas tout à fait d’eux, mais des flots de touristes qu’ils voient quotidiennement à proximité du Sacré Cœur (18è), où ils vivent désormais.

L’occasion d’un titre à la pulsation résolue mais à la tonalité un brin désabusée en ouverture de leur troisième album. Une petite touche de guitare new-wave s’immisce dans le trafic des claviers vintage. H.D.R ex-Housse de Racket a renouvelé son patronyme et sa palette de sons. Sur Encore, dont on recommande la vidéo hallucinatoire signée Ralph Kistler, le duo fera même appel à une section de cuivres pour renforcer le gimmick de ce second single au refrain assez irrésistible : « Encore/Do you really want more ? ». Se remarquent également le tropicalisme léger de Crocodile et le planant Interiors qui évoquerait presque les premiers disques de Radiohead. Le duo convainc moins quand il chante en français (S.O.S. et Le Rayon Vert). A l’image des tenants de la French touch, dont ils seraient les enfants, le domaine naturel de H.D.R semble être la pop et les dancefloors sans frontières. L’anglais leur a permis d’aller voir plus loin. Le voyage a façonné leur jeunesse.