Jay-Jay Johanson, le crooner s’installe au Café de la Danse

On a retrouvé il y a un peu plus d’un mois, sur cette même scène du Café de la Danse, Jay-Jay Johanson, l’intemporel “crooner suédois”, comme il est de coutume de le nommer.

Il accompagnait alors Marc Collin, pour une session de son projet Bristol. Pas très étonnant pour celui dont la carrière avait vu le jour à l’heure de l’avènement du trip hop, mais surtout, l’occasion de constater d’abord l’excellente forme du chanteur, et aussi de voir qu’il nous avait manqué. Bonne nouvelle, son nouveau disque, Opium (comme un écho à son inaugural Whiskey de 1996) sortira le 17 juin.

Un concentré de mélodies délicates et de textes beaux et singuliers, écrits de sa main au fil du temps sur des bouts de papier, que l’on découvrira lundi prochain en avant-première en concert. L’histoire ne dit pas encore si Robin Guthrie des Cocteau Twins, que l’on entend sur l’album, sera de la partie. On peut l’espérer, même si la voix toujours inégalée et la présence éminemment sympathique de cet artiste autant lunaire que solaire suffiront forcément à nous transporter. Jay-Jay is back in town, et c’est bien.

Vidéo de création de la cover «  Laura » Bat For Lashes par Jay Jay Johanson & Robin Guthrie/Cocteau Twins .Une rencontre filmée par les équipes de la Blogothèque au Red Bull Studios à Paris, avril 2015. Un morceau choisi par deux artistes qui se connaissent depuis longtemps et avaient déjà collaboré…. le titre «  Scarecrow » est aussi le fruit de leur collaboration et figure sur « Opium » le prochain album de Jay Jay Johanson.

Jay Jay Johanson & Robin Guthrie (c) Philippe Levy