Juveniles

Le groupe rennais sera le 7 avril à la Maroquinerie

On a connu le projet rennais en tant que trio, c’était en 2011 avec l’hédoniste “We Are Young”, titre que l’on retrouvait deux ans plus tard dans un premier petit précis de pop post-Depeche Mode ; on découvre aujourd’hui Juveniles solo, incarné par Jean-Sylvain Le Gouic, avec la sortie de Without Warning, deuxième album aux accents “metronomesques” qui ose par instants de subtiles échappées club (“Solipsism”), en partie conçu dans les studios de Joakim (Bouaziz) à New York et sur lequel le mentor de toujours, Yuksek, a une nouvelle fois posé sa patte – avec toutefois plus de parcimonie que sur la première production du projet Juveniles. Un feel-good album dans les règles de l’art, autant pensé pour danser que dans une idée plus contemplative de la pop, et que l’on laissera aisément tourner cet été, en train de préparer le barbeuc, un verre de rosé à la main. Doit-on en demander plus à la musique, finalement ?

Juveniles en concert le vendredi 7 avril à 19h30 à la Maroquinerie au 23 rue Boyer, 75020. M° Ménilmontant. Places : 20,80 euros.