Keith Ape, le nouvel héraut de la culture K-Pop underground

Venu de la banlieue de Séoul, Keith Ape est en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire mouvementée du hip hop.

Venu de la banlieue de Séoul, Keith Ape (Dongheon Lee à l’état civil), 22 ans, nouvel héraut de la culture K-Pop underground et as du micro au style aussi chirurgical qu’explosif, est en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire mouvementée du hip hop. Pur produit de la foisonnante scène underground coréenne (un cocktail déflagrant de pop culture occidentale, de références cyber et de produits de consommation coréens et japonais), membre du crew local The Cohort, Keith Ape (en hommage à Keith Haring et le Singe, son animal spirituel et emblème de sa marque de fringues favorite Bape) est devenu en à peine deux ans le chouchou du hip hop US. Surnommé le “OG Maco coréen”, Keith Ape a construit sa légende à un rythme diabolique : son premier hit “It G Ma”, sorti en janvier 2015, fut l’un des plus gros cartons de l’année sur le web – la vidéo devenant vite virale avec plus de 37 millions de vues. Un exploit qui lui a valu de participer au fameux festival SXSW un an plus tard, avec une prestation scénique survoltée à la clé devant les têtes médusées de J.Cole, Future ou Big Sean. Production rap convoquant le minimalisme brut du Wu Tang Clan, l’atmosphère froide et menaçante des B.O de John Carpenter et le lyrisme épileptique de feu Ol’ Dirty Bastard, le single “It G Ma” est rapidement devenu le track de référence des nouvelles pointures hip hop américaines ; passage en boucle sur Pandora, la radio internet du groupe Migos, éloges publics lancés par Asap Ferg et le très sérieux New York Times… “It G Ma” et Keith Ape ont ouvert en grand les portes de la renommée internationale a une culture hip hop coréenne en pleine ébullition. Un exploit qui montre tout le potentiel de ce MC venu “d’ailleurs”…

Le 19 avril, à 19h30, à la Maroquinerie, 21 rue Boyer. 20è. M° Gambetta. Prix : 27 euros.