Kuniko Kato joue Reich et Pärt

Une seule date de Kuniko Kato à Paris : pas question de la manquer car l’artiste japonaise compte parmi les plus étonnantes percussionnistes de notre époque, réputée pour ses prestations en solo mais très demandée aussi par de célèbres ensembles de musique contemporaine.

D’abord formée à Tokyo puis à Rotterdam, elle a vite conquis le cœur du public et des créateurs, parmi lesquels le Britannique James Wood dont elle a signé un enregistrement très remarqué du Concerto pour marimba. Attirée par l’univers de Steeve Reich et d’Arvo Pärt, Kuniko Kato a également réalisé, avec l’approbation de ces auteurs, des transcriptions de plusieurs de leurs œuvres (paru en 2011, l’album kuniko plays reich n’était pas passé inaperçu …). Les compositions de Part et Reich occupent la totalité du récital qu’elle donne mercredi dans l’acoustique idéale de la grande salle de la Maison de la Culture du Japon. Ce sera l’occasion de prendre la mesure du phénoménal sens du rythme d’une magicienne de la percussion, comme de sa rare aptitude à modeler la matière sonore et à embarquer l’auditoire dans un hypnotique univers.

www.mcjp.fr