La Playlist ANP X GBH #15

A Nous Paris vous propose en partenariat avec le webzine GBH Music la playlist musicale ANP x GBH. Chaque semaine la promesse de faire 10 nouvelles découvertes et d’enrichir sa culture musicale. L’objectif : découvrir des artistes d’ici et d’ailleurs, repousser les frontières des genres musicaux, et soutenir des musiciens doués qui méritent de la visibilité.

On débute cette semaine avec les têtes/gueules de Woods, qui signent leur grand retour et publieront en avril un nouvel album. 
Qui veut croquer le fruit défendu des Boys Forever ? Une pomme d’amour, probablement. 
Parce qu’une semaine sans psyché n’est pas une semaine digne de ce nom, l’originaire du Massachusetts Doug Tuttle met les pendules à l’heure avec en prime une petite ligne de guitare particulièrement entêtante. Alors oui, si l’on prononce son nom « à la française », celui-ci peut prêter à sourire. Frøkedal ne vous en tiendra pas rigueur et prouve une fois encore que, malgré les températures glaciales de la Norvège, la chaleur humaine qui s’en dégage est un modèle pour nous tous.
On pourrait également faire pas mal de jeux de mots avec le titre de leur chanson (« avec « In Your Eyes » ils nous en mettent plein la vue » ?) ou avec le nom de leur groupe (« Avenue est sur la voie du succès » ?), mais ce serait mal nous connaître. En route pour une ballade avec Avenue, en toute simplicité…
Au rayon paranormal, Posse prouve avec « Voices » que finalement c’est plutôt agréable d’être visité… Ah et qu’il n’y a pas que le grunge à Seattle ! Ça on le savait déjà. 
Mea culpa, on est passé complètement à côté du titre des Assembling Languages lors de sa sortie. Comme on s’est dit que sûrement vous aussi, pourquoi ne pas rattraper notre erreur ensemble ?
Attention à lui ! Dans la lignée actuelle des jeunes british qui débarquent sans prévenir, ouvrent votre frigo et s’installent dans votre canapé en toute décontraction, voici Rat Boy. « Move » constitue un bel hommage aux Beastie Boys et colle une envie irrépressible d’exécuter la danse du robot.
On ne compte plus le nombre de musiciens qui constituent NO ZU, un projet pharaonique made in Melbourne. Force est de constater qu’ils parviennent à cohabiter avec bonheur, là encore un modèle du genre.
On aime tellement la Scandinavie que l’on part s’y installer au moins jusqu’à lundi prochain, donc si vous nous cherchez merci de contacter directement Kite.
La bise !

Retrouvez GBH Music sur leur site, facebook et twitter

Tracklisting :