La playlist ANP x GBH : spéciale Trans Musicales

A Nous Paris vous propose en partenariat avec le webzine GBH Music la playlist musicale ANP x GBH. Chaque semaine la promesse de faire 10 nouvelles découvertes et d’enrichir sa culture musicale. L’objectif : découvrir des artistes d’ici et d’ailleurs, repousser les frontières des genres musicaux, et soutenir des musiciens doués qui méritent de la visibilité. Cette semaine et en prévision des moments mémorables que l’on va passer chez nos amis rennais, on vous a concocté une playlist spéciale Trans Musicales !

On débute avec Lenparrot, le projet solo et so-good de Romain Lallement, un jeune homme à la voix divine qui officie notamment chez Rhum for Pauline ou Pégase.
Difficile de ne pas se laisser charmer par les sonorités aériennes de Dralms, là encore le projet du canadien Christopher Smith, épaulé par ses fidèles hommes de main.
On leur accordera bien plus que 5 minutes aux ex-Popopopops qui se font désormais appeler Her, l’une des sensations de ces derniers mois made in France.
Sa nonchalance n’a d’égal que son talent, London O’Connor (qui est bel et bien américain) débarque avec son skate et ses dreads. Et nous, on risque de prendre un sacré coup de vieux.
Symbole d’une amitié franco-britannique qui fonctionne à merveille, le duo Postaal a glissé dans nos oreilles le titre « Freedom », comme une lettre à la poste.    
Clarence Clarity est-il dingue ? Oui, sûrement. Mais sa folie est proportionnelle à sa faculté de composer des pures chansons, donc au final tout va bien docteur.
Qui n’a pas assisté à un concert de Georgia ne peut prétendre connaître la définition de « débauche d’énergie ». Au four (le micro) et au moulin (la batterie), la jeune anglaise ne faiblit jamais ! Vous êtes prévenus.
Si les Trans Musicales étaient un concours Eurovison, il y aurait de fortes chances pour que la Grèce l’emporte cette année grâce à sa représentante Monika. « Grèce, 12 points. » 
Open up and say « O » ! Vous verrez qu’on se sent libéré après ça, à l’image d’Olivier Marguerit, tête pensante de ce projet aussi beau que complexe.
On termine avec une autre « touche française », la délicieuse et touchante Louise Roam qui nous offre une balade dans son univers plein de poésie.  

Tracklisting