Le Cabaret Sauvage va faire peau neuve !

Après 20 ans de bons et loyaux services, le Cabaret Sauvage a largement mérité son premier lifting en profondeur. Celui-ci débute dans quelques jours et s’annonce pour le moins radical : nouvelle isolation acoustique, une scène plus grande, une vue plus dégagée et de nouveaux espaces extérieurs. On a eu la chance de pouvoir poser quelques questions à l’équipe du Cabaret Sauvage, qui nous a dévoilé en avant-première les plans du futur chapiteau !

Le cabaret sauvage
(c) Cabaret Sauvage

ANP : Avant toute chose, un bref historique du Cabaret Sauvage ?

Le CS : Le Cabaret Sauvage est un Magic Mirror de 1200 places, installé dans le parc de la Villette depuis décembre 1997.
Le projet artistique du Cabaret Sauvage est singulier, il se lit à travers sa programmation, à la fois éclectique et exigeante, qui s’appuie sur quelques principes forts :
– Ouverture aux cultures du monde, avec une affinité particulière pour le Maghreb,
– Ouverture également aux disciplines artistiques (musique, cirque, danse, graff…)
– Prise en compte de son rôle d’entreprise citoyenne.
C’est ainsi que le Cabaret Sauvage développe des propositions artistiques qui jouent d’une part sur la proximité entre les artistes et le public, et d’autre part sur la rencontre des genres (approche pluridisciplinaire) et des cultures. Et pour cela, il accueille des artistes venus des quatre coins du monde, qui s’y produisent à l’occasion de concerts, spectacles de cirque, de danse ou de cabaret, ou de soirées. Le Cabaret Sauvage, conçu comme un lieu de vie et de convivialité, mélange joyeusement les genres et les gens.
La salle fonctionne comme un lieu de diffusion, mais également, et c’est un des éléments forts de sa singularité, de création.

 

ANP :  C’est donc officiel, le Cabaret Sauvage va amorcer sa transformation à la fois en surface et en profondeur. Quelle a été la réflexion autour de ce projet ?

Le CS : Cette transformation résulte d’une réflexion que nous avons depuis plusieurs années concernant le maintien à moyen terme de l’activité de la salle, autant sur les concerts, que le clubbing. Les problématiques de nuisances sonores sont nombreuses dans la capitale depuis une dizaine d’années. Nous n’en sommes exemptés. L’enjeu était donc de continuer à accueillir le public, les artistes et nos partenaires dans de très bonnes conditions, tout en réduisant considérablement notre impact sonore au sein du Parc de la Villette et des riverains du site.
Ce chapiteau insonorisé est une première mondiale. Il est né d’une collaboration étroite entre Méziane Azaïche, directeur du Cabaret Sauvage et Alex Meder, créateur des Magic Mirrors. Ce projet a reçu un appui très prononcé de la part des institutions publiques, telles que la Mairie de Paris et la Région Ile-de-France ainsi que le Centre National des Variétés, qui nous ont soutenu dès la naissance de ce projet ambitieux. Le Parc de la Villette est également un partenaire attentif et privilégié, qui collabore activement à ces changements.

 

Le cabaret sauvage
(c) Cabaret Sauvage

 

ANP :  Pour rentrer un peu plus dans les détails, à quoi va ressembler ce « nouveau » Cabaret Sauvage ?

Le CS : Le Cabaret Sauvage fait peau neuve. L’ancien chapiteau est complètement démonté et remplacé par un nouveau lieu, totalement insonorisé. L’intérieur reste sensiblement le même : velours rouges, boiseries, miroirs et salle circulaire. L’extérieur sera beaucoup plus futuriste. Les extérieurs seront retravaillés.
L’insonorisation sera aussi thermique, avec une attention particulière quant à notre impact écologique sur les matériaux utilisés.

 

ANP :  Quelle est la durée prévisionnelle des travaux et à partir de quand débutent-ils ?

Le CS : Les travaux commencent le 1er juillet. La dernière date a lieu le 30 juin.
La réouverture aura lieu en octobre.

 

Le cabaret sauvage
(c) Cabaret Sauvage

 

ANP :   Est-ce qu’une soirée de réouverture est d’ores et déjà prévue ? Si oui, pourrions-nous avoir quelques infos en avant-première ?

Le CS : Pour le moment rien n’est encore prévu. Nous aimerions idéalement ouvrir à temps pour le weekend de la Nuit Blanche… Cependant nous pouvons d’ores et déjà vous dire que le premier mois d’ouverture sera dédié à une toute nouvelle production du Cabaret Sauvage, un spectacle sur les femmes arabes « Tout sur nos mères ».


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !