Le Petit Duc de Lecocq

Les Frivolités Parisiennes font étape à Paris pour leur nouveau spectacle !

Les vacances s’achèvent ? Gardez le sourire : dimanche, la tournée du nouveau spectacle des Frivolités Parisiennes fait étape à Paris pour une unique représentation. Après Le Guitarerro d’Halévy en 2015 et Don César de Bazan de Massenet l’an dernier, un autre bijou oublié de l’opéra-comique vous attend : Le Petit Duc, que Charles Lecocq (1832-1918) écrivit sur un livret de Meilhac et Halévy – célèbres collaborateurs d’Offenbach. La partition est aujourd’hui oubliée, mais connut un succès immense à sa création en 1878 ; il se prolongea jusqu’à la seconde guerre mondiale bien au-delà des frontières françaises. Autant dire que les Frivolités Parisiennes sont dans leur cœur de répertoire ici. Avec l’excellent Édouard Signolet à la mise en scène, on leur fait toute confiance pour actualiser les codes de l’ouvrage tout en préservant sa saveur, sa légèreté et sa drôlerie. Sandrine Buendia dans le rôle travesti du jeune duc, Marion Tassou pour celui de sa Blanche bien-aimée et toute une équipe de chanteurs français, rompus à l’esprit de l’opéra-comique, sont réunis dans un bel esprit de troupe. D’autant que Nicolas Simon, déjà applaudi dans plusieurs spectacles des Frivolités, dirige un orchestre d’une bonne trentaine de musiciens. Attention : lever de rideau à 16h !

Dimanche 19 février à 16h, au Théâtre Trianon, 80, boulevard de Rochechouart, 75018. M°12 Pigalle. Tél. : 01 44 92 78 05. Places : 15 à 50 euros.