Le Printemps de Bourges sème de nouvelles promesses pour son édition 2019

Alors qu’il fêtera du 16 au 21 avril prochain sa 43e édition, le Printemps de Bourges nous dévoile un nouveau volet de sa programmation. Selon les propres mots de son directeur général Boris Vedel, les missions du PDB sont plus que jamais affirmées : création, découverte, émergence.

 

Des spectacles inédits

Jacques Higelin © Pierre Tasseron

 

Fidèle parmi les fidèles du Printemps de Bourges, Jacques Higelin a marqué de son empreinte le festival. Ce dernier lui rendra tout naturellement hommage à travers la création intitulée « Jacques, Joseph, Victor… dort » et en présence de ses enfants Izia, Arthur et Ken.

On notera également la version revisitée de « L’Homme à tête de chou » (basée sur les œuvres de Serge Gainsbourg et Alain Bashung), ou encore la performance d’Arnaud Rebotini à l’occasion d’un set spécial dédié au film « 120 battements par minute ».

 

Des grandes premières et des confirmations

Le Printemps de Bourges sait faire appel aux derniers artistes en vogue, mais également s’appuyer sur des valeurs sûres. Pour preuve, on retrouvera au cours de cette 43e édition de jeunes têtes connues telles Clara Luciani, Flavien Berger, Vald ou Kiddy Smile. Elles côtoieront des artistes confirmés tels Rodolphe Burger, Hubert Félix Thiéfaine et Gaëtan Roussel.

Une volonté affichée de proposer tous les styles musicaux et de plaire à un public de 7 à 77 ans symbolisée par les venues d’Aya Nakamura (dont le titre « Djadja » totalise presque 300 millions de vues sur YouTube), des sulfureux Rendez-Vous (la révélation new wave française), des rockers sans concession de IDLES, du collectif illuminé Catastrophe, du vengeur masqué Vladimir Cauchemar ou du « papy » de la techno Paul Kalkbrenner.

 

Le vivier des iNOUïS

La force de frappe du Printemps de Bourges réside aussi dans son immense réseau de talents émergents : les iNOUïS. Derrière ce nom se cache un dispositif de repérage, de sélection et d’accompagnement des futures pointures de la chanson française et francophone. En place depuis déjà 33 ans, force est de constater que ça fonctionne plutôt bien si l’on en juge aux artistes ayant bénéficié de son aide. Quatorze d’entre eux se produiront aux Printemps de Bourges et pas des moindres :  on peut citer pêle-mêle Aloïse Sauvage, Odezenne, Radio Elvis, Thylacine ou Voyou !

 

La programmation (presque) complète du festival est disponible ici. En attendant les annonces à venir qui sont :

  • La sélection des iNOUïS 2019 le 21 février.
  • La programmation de la Grande Scène Séraucourt le 28 février.
  • La programmation du « Printemps dans la Ville » et le détail des invités des « Exclamations ! » et de « Rendez Vous demain ! » le 5 mars.