Les 5 shows qui ont marqué l’histoire du Superbowl

Cette nuit, Kansas City battait San Francisco à Miami pour les 54e SuperBowl de la NFL (National Football League). Un événement qui a été marqué par un hommage sensible au basketteur Kobe Bryant, mais pas seulement. On vous dit tout sur cette 54e édition avant de revenir sur les 5 shows qui ont marqué l’histoire du Superbowl.

Shakira et J-LO, en 2020

Mythique, le show de la mi-temps a, cette année, été assuré par la Colombienne Shakira et  la chanteuse et danseuse américaine d’origine portoricaine Jennifer Lopez. Le duo latino (Miami oblige) était encerclé de danseurs et danseuses et a sans grande surprise entonné leurs tubes, de Waka Waka pour Shakira à On The floor pur J-LO. Si le show était moins spectaculaire que ceux de Katy Perry ou encore Beyoncé, il a été marqué par la montée sur scène de la fille de Jennifer Lopez, la jeune Emme Muniz sur la chanson Let’s Get Loud. 

Katy Perry sur son destrier

Katy Perry tout en retenue, comme d’habitude.

Lady Gaga dans les airs

Une scénographie marquée par un grand travail aérien.

Madonna en Cléopâtre des temps modernes

Une entrée sur scène digne de César et de nombreux featuring.

Justin Timberlake et le sein de Janet Jackson

Et en pleine chanson, Justin dégrafait le haut de Janet. Scandale.

Michael Jackson en 1993

Une version live et mythique du légendaire Heal the world.