Les clips du moment : notre sélection hebdo #10

Chaque semaine, retrouvez une sélection des nouveaux clips qui viennent de sortir. Jeunes pousses ou artistes reconnus, du R’n’B au garage, de la chanson française au nu disco : passage en revue des vidéos les plus marquantes, tous genres confondus !

 

Entracte Twist – Les Esses

Dans un clip aussi dense que leur musique,  ce groupe de pop « mécanique » signé chez Requiem pour un Twister distille un titre qui évoque les années 80, le punk-new-yorkais et l’esthétique növö. Flottant de stations balnéaires en stations services, le quatuor s’offre une virée iodée non pas à Brighton mais à Trouville, où leur dégaine de jeunes gens modernes a tendance à dénoter. A l’image de leur premier album dont est issu le morceau, la vidéo essaime quelques références architecturales et urbanistes, dont les palmiers, clins d’œil à la Cité Curial, dans une atmosphère rappelant un vieux film de SF vu à travers une TV cathodique.

 

Papooz – You and I

Ce clip sexy en diable reprend les codes des précédentes vidéos du groupe en mêlant nonchalamment la sensualité à l’absurde, et en mettant en scène l’habituel trio : deux dandy, une vamp. On se replonge ainsi avec délice dans un cocon romanesque, dont les scènes ont été tournées au Balajo, antique et joli cabaret de Bastille datant des années 30. Cette éternelle ambivalence du bien et du mal narrée dans le clip révèle certes une lecture quelque peu simpliste de l’attirance amoureuse, mais il faut avouer que c’est visuellement efficace.

 

Orē – 1000G

Comme dans son précédent clip, Oré nous entraîne dans un univers excentrique et référencé, mâtiné d’une touche nippone. Clin d’œil à l’expérience du psychologue Stanley Milgram sur la soumission à l’autorité, la vidéo ironise sur les rapports de domination professionnels dans un monde capitaliste, épuisé par une quête absurde de productivité. Efficace et explosif, le rythme effréné et la palette urbaine du clip sont les signatures du talentueux collectif La Sale Affaire.

 

FOALS – Exits

Les Britanniques s’offrent un casting de haute volée pour honorer un retour attendu depuis quasiment quatre ans : l’actrice française Christa Théret et Isaac Hempstead Wright, plus connu sous le nom de Brandon Stark. Le clip se déroule dans un monde apocalyptique et raconte leur histoire d’amour, périlleuse et compliquée. Dans un déluge de flammes, de colin-maillard en mode battle royale, de combats à l’épée et d’expériences scientifiques douteuses, l’héroïne se déchaîne. Pendant ce temps, un enfant blond et flippant aux airs de mini Trump dérive sur une barque avant de braquer l’eau avec un pistolet imaginaire. Bref, ça va pas fort, et la vidéo comme la musique font résonner notre époque.