Les clips du moment : notre sélection hebdo #15

Chaque semaine, retrouvez une sélection des meilleurs clips qui viennent de sortir. Jeunes pousses ou artistes reconnus, du R’n’B au garage, de la chanson française au nu disco… Passage en revue des vidéos les plus marquantes, tous genres confondus !

 

Beat Assailant – The System

Optant pour un tout autre style que celui de son dernier single « Only One« , Beat Assaillant inscrit son titre « The System » (comme le nom de leur prochain album, sortie prévue en avril) dans le registre de la revendication. Moins dansant, le morceau bénéficie d’un clip assez poignant, mais véhicule tout de même cette aura sarcastique-funk propre au groupe. Poursuivi par un Trump carnavalesque, le rappeur d’Atlanta dénonce avec cette vidéo les dérives du système politique américain.

Aldous Harding – The Barrel

Pour accompagner ce nouveau morceau délicieusement folk et doux, extrait de son prochain album « Designer », la chanteuse néo-zélandaise ne craint pas de verser dans l’excentricité. Héroïne de ce clip à la simplicité déconcertante, habillée à la mormone et affublée d’un bien curieux chapeau, elle nous régale d’une chorégraphie aussi cocasse qu’hypnotisante.

Vampire Weekend – Harmony Hall

Ils font leur grand retour et le fêtent avec la sortie d’un nouveau single et d’un nouveau clip, aussi rafraîchissants l’un que l’autre. Dans une vidéo à la réalisation particulièrement léchée, le groupe se donne en spectacle lors d’un concert et différentes performances scéniques, mais se met aussi en scène en tant que participants à une émission de cuisine. Pendant ce temps, un serpent vert fluo se balade.

Ambeyance – Roller Party

Amateurs d’italo disco et de synth wave, chaussez vos plus beaux patins et rejoignez Ambeyance sur la piste de danse. Le duo nous emmène jusqu’au bout de sa nuit pailletée le temps d’un long clip plein de halos colorés et de tenues flashy en provenance directe des années 80. Juchée sur ses quads, une jeune femme alterne entre solitude urbaine et promiscuité festive dans une vidéo dont l’ambiance rétro futuriste nous enchante presque autant que l’ électro déjantée du titre.