A.Ecouter

Les clips les plus marquants du moment

Chaque mois, retrouvez une sélection des meilleurs clips du moment. Jeunes pousses ou artistes reconnus, du R’n’B au garage, de la chanson française au nu disco… Passage en revue des vidéos les plus marquantes, tous genres confondus. 

Charlotte Fever – Voyeur

Encore plus réjouissants que l’été indien, les clips et la synth-pop équatoriale de Charlotte Fever ne cessent décidément de réchauffer nos débuts d’hiver. Ici, la voix cristalline de la chanteuse se perd dans la jungle animée de Anna Wanda Gogusey, le temps d’une ritournelle enjôleuse.

Roméo Elvis – Chocolat

Dans ce clip anxiogène réalisé par Tony T. Datis, le rappeur se transforme en Willy Wonka pour faire visiter une usine de « chocolat » à d’innocents bambins. On est en effet très loin de l’univers de Roald Dahl avec cette vidéo excentrique aux relents hallucinogènes.

Philippe Katerine – 88%

Efficace, Philippe Katerine. Le plus déjanté des chanteurs français dévoile en effet pas moins de trois titres dans ce nouveau clip. On y retrouve le rappeur Lomepal, une apparition de Gérard Depardieu, une ode aux blonds, un pied de nez aux homophobes, un démontage en règle de plein de clichés et définitivement beaucoup d’humour.

Isaac Delusion – Pas l’habitude

Le groupe de pop électronique français nous régale comme d’habitude d’un clip léché et touchant. Réalisée par Léo Chadoutaud, la vidéo met en scène un personnage coincé dans une apparence difficile et une solitude accablante. La larme à l’œil, on assiste à ses moments de mélancolie, et on sourit devant ses petites joies enfantines.

Kid Francescoli – « Alive » feat. Nassee

La pop rêveuse de Kid Francescoli libère presque autant d’endorphines qu’un coup de foudre. La preuve avec ce titre onctueux extrait de son tout dernier album. En mettant joliment en scène un béguin adolescent et ingénu, Alexandra Kolasinski lui offre un clip doux comme un amour d’été.

Salut C’est Cool – le cassoulet (avec Moyen Âge)

Un clip qui sent bon la graisse d’oie et une ambiance oscillant entre dancefloor et digestion difficile. S’il y avait bien un groupe pour chanter les louanges du cassoulet, c’était forcément Salut C’est Cool. Le réalisateur Vincent Castan s’en donne à cœur joie : entre les spirales de saucisses, les nuages de flageolets, les canards et les cochons, on n’y va pas avec le dos de la fourchette dans cette vidéo WTF que n’aurait pas reniée Maïté. Pour la recette, on se réfère au générique.

Baston – Primates

Les bretons de Baston signent leur retour avec cet extrait d’un prochain album éponyme, qui sortira fin novembre chez Howlin Banana Records. A grands renforts de guitares affûtées et de synthés rétro, ce titre psyché-garage et ce clip réunissant des archives d’images de navettes spatiales nous expédient implacablement dans les années 1980.

ASM – Honey feat. Chinese Man

En guise de faire-part pour annoncer la naissance de leur nouvel album, le collectif de hip-hop cosmopolite A State of Mind se fend d’un clip bien trempé. La cavalcade des cuivres et le flow nerveux s’accompagnent d’un défilé de collages psychédéliques égrenant les références politiques et culturelles, pour une vidéo au final bien éloquente à propos de notre Triste Monde Tragique.

Pethrol – Corps-eau

Le duo lyonnais a choisi un clip à l’image de sa pop minimaliste pour illustrer ce tout nouveau single : sobre, mais intense.  Dans un univers insulaire et sauvage, on assiste aux rêveries funestes d’un Golem solitaire.

Parson Jones – Clear As Day

A l’occasion de la sortie imminente de leur nouvel album, le duo californien dévoile une vidéo aussi belle que déconcertante. Leur sunshine pop s’épanouit dans une torpeur toute californienne à travers ce clip grave et euphorisant, mettant en scène une danseuse qui cache bien son jeu dans une chorégraphie envoûtante.