Les clips les plus marquants du moment

Chaque mois, retrouvez une sélection des meilleurs clips du moment. Jeunes pousses ou artistes reconnus, du R’n’B au garage, de la chanson française au nu disco… Passage en revue des vidéos les plus marquantes, tous genres confondus. 

Arnaud Rebotini – Minimize Contact between people – This Is A Quarantine

Un clip de saison au titre en forme de geste barrière. Premier d’une longue série, puisque le producteur français a décidé d’en sortir un tous les vendredis pendant la période de confinement. Chic ! On commence donc avec une espèce de cadavre exquis mixant archives de l’INA et électro anxiogène, dans une mise en scène spéciale Covid-19 : rues désertes, analyses microbiologiques, laboratoires et hôpitaux, masques à gaz. Bref, bonne ambiance.

Annie Burnell – All Is Reborn

Parfait remède au stress ambiant, l’australienne désormais parisienne Annie Burnell nous livre un titre pop enchanteur et une vidéo brodant langoureusement sur le canevas de l’ennui. Réalisé par Antoine Henault, ce clip à l’ambiance rohmérienne nous plonge dans un été champêtre pendant lequel le temps semble s’être arrêté, et où de jeunes gens délicieux folâtrent, encouragés par la voix céleste d’Annie.

LenParrot – Freddie

Réalisée par Marc Cortès, cette vidéo tournée dans un gymnase bleuté met en scène le chanteur et son double perturbé accro aux noix. Entre fuites de lumière, chutes de trophées et pas chassés, le clip conjugue élégance et absurdité dans une ode à la folie douce. Un écrin délicat pour un titre jazzy issu du prochain album du Nantais « Another Short Album About Love« , dont la sortie est prévue fin mai.

The Lemon Twigs – The One par Michael Hili

Les deux frères de Long Island prennent la route pour répandre la bonne parole pop de leur futur troisième album. (sortie début mai) Réalisé par Michael Hili, le clip les montre en pleine campagne de communication au coeur de l’Amérique profonde. Fringués comme dans un cauchemar glam rock, le duo évoque une réincarnation Jagger et Bowie aussi jubilatoire que ce nouveau titre.

BLACK BONES – Heart on Fire

Et si l’enfer ressemblait à une soirée d’intégration d’école de commerce particulièrement glauque ? Le groupe d’indie pop vous invite à leur fête infernale sur les rives du Styx pour célébrer la sortie de leur dernier album « Ghosts & Voices ». Au programme de ce clip diabolique dessiné par le co-fondateur du groupe, Anthonin Ternant : bizutage, humiliations, biture et vices en tout genre défilant au gré d’un rock rugueux et d’envolées pop paradoxalement angéliques.

Cléa Vincent – Du sang sur les congas

La chanteuse nous livre un aperçu du post-confinement avec cette ritournelle addictive et sa vidéo joyeuse et pop, réalisée par Pablo Padovani. Au programme, tout ce qu’on rêve de faire après une longue période de confinement : s’envoyer en l’air, se préparer à sortir, se faire tout beau toute belle, voir les copains et trinquer tous ensemble.

Ricky Hollywood – Le choix

On l’avait loupé ! Sorti en février, ce clip réalisé par Benjamin Nuel explore les affres de l’indécision tout en annonçant le premier single du prochain album de Ricky Hollywood « Le sens du sens », qui sortira le 10 avril. Entre introspection et hallucinations, Stéphane Bellity y incarne un personnage dépassé par les événements et sans doute un peu par lui-même.