Les concerts de la semaine du 12 mars 2018 à Paris

Parmi les 566 concerts officiellement recensés cette semaine dans la capitale, on vous a sélectionné nos neuf coups de cœur. Allez, on va se recoucher…

 

The Como Mamas au New Morning

Rien de tel pour débuter la semaine que d’expier agréablement tous nos péchés du week-end. Le trio The Como Mamas nous offre une séance de gospel le mardi 13 mars. Oui, parfaitement, celui qui prend aux tripes et donne envie de crier « Hallelujah ! ». Idéal également pour se pencher sur le patrimoine musical américain, pas toujours enclin à sortir de ses frontières.

Infos & Billets

 

Sophie, Lauren Auder et Lëster à la Gaîté Lyrique

Le Loud & Proud Festival convie pour la première fois en France Sophie. Si ce prénom ne vous est pas familier, sachez qu’elle a tout de même collaboré avec des pointures comme Madonna, MØ ou Charli XCX. D’autres invités de talent se joignent à cette belle soirée du mercredi 14 mars : le sensible Lauren Auder et l’électrisant Lëster.

Infos & Billets

 

Howard Johnson & Echoes Of au New Morning

Oui, il y avait une vie avant le « Uptown Funk » de Bruno Mars. Howard Johnson se rappelle à notre bon souvenir le mercredi 14 mars, lui qui a marqué les années 80 en solo ou au sein de différents groupes. Cette carrière lui a valu le surnom du « Prophet of Soul », donc autant vous dire qu’il maîtrise son sujet mieux que quiconque. Pour l’accompagner sur scène, les spécialistes du genre : Echoes Of.

Infos & Billets

 

808Ink et James Marron au Pop-up du Label

Quoi de neuf du côté de Londres ? On sait que la capitale anglaise a souvent un train d’avance sur le reste du monde en terme de musique. Et ce n’est pas 808Ink qui va contredire cette assertion. Après un EP fraîchement sorti en poche (« When I’m About, You’ll Know »),  le duo investit le Pop-up du Label le mercredi 14 mars avec la ferme intention de rallier à sa cause de nouveaux fans. James Marron se charge de défende nos couleurs, sans aucun complexe.

Infos & Billets

 

Rejjie Snow, Wiki et Lewis OfMan au Trianon

Le jeune irlandais Rejjie Snow se hisse doucement mais sûrement parmi les meilleurs de sa génération. Son récent album « Dear Annie » recèle de tubes instantanés et adresse un clin d’œil appuyé à nous autres français. Notamment à travers des titres comme « Désolé » ou « Mon amour ». A nous (Paris) de lui rendre la pareille le jeudi 15 mars. Et profitons-en par la même occasion pour apporter un soutien sans faille à notre compatriote Lewis OfMan. Ainsi qu’à l’attachant bad boy Wiki.

Infos & Billets

 

Charlotte & Magon, Pi Ja Ma et Oré au Pop-up du Label

Le couple en or Charlotte & Magon est la tête d’affiche de cette nouvelle édition du Listen Up Live, organisée le jeudi 15 mars. Timing parfait puisque son album sort le lendemain. A croire que c’est voulu ! Ah, ça l’est ? Une soirée sans Pi Ja Ma n’étant pas une soirée réussie, cet autre duo nous plonge dans ses rêveries les plus poétiques. La savoureuse Oré vient compléter ce plateau ultra-jubilatoire.

Infos, entrée 5€

 

The Altered Hours, Wild Fox et Young Like Old Men au Supersonic

La noirceur orgasmique des Irlandais de The Altered Hours s’empare du Supersonic le vendredi 16 mars. Certes, l’art du larsen (le « l’art sen » ?) ne s’improvise pas… Mais quand on a Anton Newcombe (qui assure un DJ Set à l’issu des concerts) de The Brian Jonestown Massacre en guise de coach, la partie semble gagnée d’avance. Les Wild Fox et les Young Like Old Men jouent quant à eux à domicile. Ca va secouer !

Infos, entrée libre

 

Ricky Hollywood, Mou et Ed Mount au Pop-up du Label

Le label nantais Futur Records sort la grosse artillerie le samedi 17 mars. Et cela avec trois artistes de son écurie : l’inénarrable Ricky Hollywood qui manie le second degré et la punchline comme personne, le nouveau venu Mou qui nous concocte une recette unique garantie sans prise de tête, et enfin le groovy Ed Mount qui nous présente son dernier EP.

Infos & Billets

 

Elias Dris, Emily Jane White et House of Wolves à FGO-Barbara

Histoire de bien terminer une semaine déjà riche en émotions, le FGO-Barbara nous propose une grosse bouffée de folk le samedi 17 mars. La vie d’Elias Dris ressemble à un roman, ponctuée de découvertes, de voyages et de rencontres initiatiques. Si bien qu’on pourrait penser avoir affaire à un homme d’un certain âge… Pensez-vous, il a tout juste 20 ans ! Qui dit également folk dit Amérique. Ainsi, l’envoûtante Emily Jane White et le bouleversant House of Wolves nous enlacent de leur délicate étreinte.

Infos & Billets