Les concerts de la semaine du 4 février à Paris

Du rock au hip hop en passant par l’acid jazz, cette semaine encore vous devriez trouver bonheur et satisfaction dans notre sélection de concerts parisiens.

 

Jealous, Thee Agnes Muller et Death Hags à la Pointe Lafayette

Concerts rock

Et si on débutait la semaine par une Ladies Night débridée ? Un lundi 4 février qui s’annonce particulièrement intense si l’on en juge au plateau proposé, aussi appétissant que varié. Prenez par exemple le trio allemand Jealous, adepte du rock pêchu et sans chichi. Ou encore la française Thee Agnes Muller qui tend vers une pop survitaminée. A moins que vous ne préfériez l’américaine Death Hags et ses expérimentations électro/rock ? Il y en a pour tous les goûts !

Infos, 5€ sur place

 

Citrus Sun au New Morning

Concert acid jazz

La grosse artillerie est de sortie le mercredi 6 février, avec la venue au New Morning de membres de la légendaire formation d’acid jazz Incognito. Aux commandes, Jean-Paul Maunick (alias Bluey), le co-fondateur du groupe britannique qui a, on vous le rappelle, publié la bagatelle d’une vingtaine d’albums depuis le début des années 80. Aussi à l’aise dans les compositions originales que dans les reprises, Citrus Sun nous propulse aux firmaments du cool.

Infos & Billets

 

Gus Dapperton à la Maroquinerie

Concert indie pop

Passé des sons bidouillés dans sa chambre aux scènes du monde entier en seulement quelques mois, Gus Dapperton a enjambé les marches du succès quatre à quatre. Une prouesse d’autant plus impressionnante que l’Américain n’a pas encore sorti de véritable album, ce dernier étant attendu pour le 19 avril. Vous en connaissez beaucoup des artistes qui arrivent à dépasser les 5 millions de vues sans forcer ? C’est le cas de Gus, qui a affolé les compteurs avec son titre « Prune, You Talk Funny ». Un phénomène à découvrir sur la scène de la Maroquinerie le jeudi 7 février.

Infos & Billets

 

Leopardo, Rose Mercie et EggS au Zorba

Concerts rock

Si dans six mois vous retrouvez ces trois-là dans les colonnes de la presse spécialisée, vous pourrez dire « je les connais ! » à votre voisin de bureau, probablement interloqué par une telle culture musicale. En attendant, voici les compagnons de votre samedi 9 février : Leopardo, projet initialement solo d’un jeune suisse qui a traversé l’Atlantique (en avion, on vous rassure) par amour et dont l’album subtilement intitulé « Di Caprio » navigue entre garage rock et pop low-fi. Rose Mercie, un quatuor féminin qui passe à la moulinette des influences aussi variées que Shangri-Las, Raincoats ou Electrelane. EggS, qui convoque et invoque les fantômes de l’indie rock façon 90’s.

Infos & Billets

 

Kevin Krauter, Princesse et Le Loup au Supersonic

Concerts pop

Esprit bouillonnant, Kevin Krauter n’a pu rester inactif longtemps suite à la séparation pour une durée indéterminée de son groupe Hoops. Ainsi, il est récemment réapparu sous son propre nom et a brillamment poursuivi son œuvre déjà riche avec l’album « Toss Up ». Il se propose en toute logique d’illuminer notre samedi 9 février grâce à son indie pop tendre et nostalgique. Qui de mieux pour l’épauler que la pop astrale des Parisiens de Princesse et les hurlements magnétiques du duo Le Loup ?

Infos, entrée libre

 

Therapy? à la Maroquinerie

Concert rock

Ceux qui ont grandi dans les années 90 en écoutant du rock connaissent par cœur les tubes que sont « Nowhere », « Diane » et « Screamager ». En pleine montée du grunge, Therapy? réussissait à proposer une alternative située à la croisée des chemins empruntés par Nirvana et ceux empruntés par The Offspring. L’occasion nous est donnée le dimanche 10 février de passer en revue la carrière d’un groupe qui n’a jamais cessé d’exister et qui vient de publier son… quinzième album !

Infos & Billets

 

Slum Village à l’Espace Albatros

Concert hip hop

Ceux qui ont grandi dans les années 90 en écoutant du hip hop apprécieront comme il se doit le retour des Slum Village le dimanche 10 février. Comment présenter à votre voisin de bureau (encore lui) ce groupe qui a notamment vu passer dans ses rangs un certain J Dilla ? Peut-être en lui diffusant la vidéo de « Selfish », dans laquelle apparaissent Kanye West et John Legend ? Seul rescapé de cette grande époque, T3 reprend la route en compagnie de Young RJ et nous promet une soirée mémorable.

Infos & Billets