Les Concerts d’Esther

Depuis le lancement de sa série de concerts à Paris en 2011, Nathanièle Esther est animée par la même soif de découverte de jeunes interprètes et par la même envie de les faire découvrir au public. Elle n’est d’ailleurs pas peu fière d’avoir programmé dès janvier 2014 le premier concert parisien de Lucas Debargue, pianiste très remarqué en juin dernier lors du concours Tchaïkovski à Moscou.

Classique

Le week-end d’ouverture de sa saison, salle Adyar, promet de combler les amoureux de piano et de musique de chambre et, plus généralement, les mélomanes à l’affût de talents nouveaux. Samedi (18h), on se régalera d’abord d’un concert mettant en présence Esther Assuied (piano), Clara Saïtkoulov (violon), Vincent Gailly (accordéon) et Zachary Hatcher (harpe) dans des pièces de Bach, Tchaïkovski, Franck ou Cras. Ce séduisant programme mosaïque est le prélude à une soirée de piano en famille (20 h) pour laquelle Bruno Rigutto – le parrain du week-end – partage l’affiche avec son fils Paolo dont le remarquable talent s’exprimera à quatre mains (Fantaisie en fa mineur de Schubert) comme en solo (Fauré, Liszt, Ravel).

Le piano est à nouveau à l’honneur dimanche avec un récital (Scarlatti, Chopin, Debussy, Albéniz) de Julie Alcaraz (12 h). À14 h le duo (violon et accordéon) des Frères Bouclier introduit des sonorités et des auteurs plus inattendus dans le cours d’un après-midi qui se referme sous le signe des cordes. Bach, Beethoven ou Haendel réunissent le violon de Mohamed Hiber et le violoncelle de Marion Platero (16 h), et c’est à Ralph Szigeti (alto) et Josquin Otal (piano) que revient la conclusion avec un lyrique récital Brahms, Schumann et Enesco (18 h). De belles découvertes en perspective !