A.Ecouter

Les clips du moment : notre sélection hebdo #13

Chaque semaine, retrouvez une sélection des meilleurs clips qui viennent de sortir. Jeunes pousses ou artistes reconnus, du R’n’B au garage, de la chanson française au nu disco… Passage en revue des vidéos les plus marquantes, tous genres confondus !

 

The Chemical Brothers – Got To Keep On

Un mois à peine après la publication du clip de « Mah« , les Chemical Brothers sortent une nouvelle vidéo pour leur titre « Go To Keep On », qui comme « Mah » et « Free Yourself » annonce le très attendu « No Geography », leur prochain album qui doit sortir en avril. A cette occasion, ils s’offrent les services de Michel Gondry, déjà derrière leurs clips « Go » et « Star Guitare« . Le réalisateur, à qui l’on doit bien d’autres vidéos musicales cultes, illustre ce morceau avec un décor et une chorégraphie très funk, qui rappelle notamment celles de l’émission Soul Train. A la différence que dans ce clip-là, les danseurs se fondent entre eux, aspirés par une inquiétante substance blanche.

 

Born Idiot – Lonely Coco Trip

A l’image de la pop lumineuse que le groupe se plaît à diffuser à grands renforts de mélodies aériennes, de synthés guillerets et de guitares fougueuses, leur dernier clip ne se prend pas au sérieux tout en assurant côté réalisation. Leur univers complètement déjanté et foutraque se dévoile à travers de belles images, très cinématographiques, et un scénario marqué par l’humour et l’auto-dérision. Un clip aussi jubilatoire que le titre qu’il accompagne, terriblement entêtant !

 

Buvette – In Real Life

Est-ce à cause de sa petite ressemblance avec un dieu Grec que le dernier clip de Cédric Streuli, alias Buvette, le met en scène dans l’Olympe ? La vidéo en plan séquence filme un dialogue personnel et fantastique entre l’artiste et une version antique de lui-même, grimé en statue grave et imperturbable, au milieu des colonnes dans un véritable petit paradis végétal. Entraînés par d’hypnotiques vagues de synthés et par la poésie de cette confrontation spirituelle, on se laisse alors partir en plein trip mythologique.

En concert au Point Ephémère le 8 mai.

La Maison Tellier – LA HORDE

Le groupe regarde dans le rétro pour son dernier clip, et replonge dans ses souvenirs de la fin des années 80. Lascif et solennel, le titre s’accompagne d’une vidéo retraçant l’intimité d’un adolescent, alors que ce dernier commence à peine à se confronter aux méandres du désir et de la construction de soi. Entre les magazines Playboy, les paquets de céréales aujourd’hui disparues et les vieilles consoles, la clip nous fait faire une petite ballade régressive en nous entraînant dans la nostalgie et l’effervescence de l’adolescence.

 

La Femme – L’Hawaïenne

Oubliez la morosité de ce mois de février avec ce titre qui nous réchauffe le cœur, le temps de quelques notes évoquant des îles lointaines et paradisiaques. Le clip déroule pourtant son intrigue principale dans les rues enneigées et pluvieuses de Paris, où un homme tombé amoureux d’une sirène confie son spleen à la Seine. Avant de faire le grand écart avec un fondu hallucinatoire sur des images exotiques, inspirées du peintre américain Eugène Savage, et notamment de ses fresques tropicales. Le groupe s’autorise ainsi une escapade vers d’ensoleillés fantasmes, loin de la réalité froide et grisâtre.