Malik Djoudi

La synthpop nostalgique de Malik Djoudi envoûtera le Pop-Up du Label.

Il est toujours bon de garder un œil attentivement ouvert sur les sorties de La Souterraine. Dernière trouvaille en date, la synthpop nostalgique de Malik Djoudi et sa voix de falsetto qui, à 37 ans et après avoir chanté au sein de nombreuses formations comme Moon Pallas, Alan Cock ou Kim Tim, a décidé de faire le grand saut en solitaire avec un premier album prêchant autant du côté de Connan Mockasin que de Sébastien Tellier, et sobrement intitulé Un. La sobriété, c’est justement la grande force du Poitevin qui n’en fait jamais trop ni pas assez, évitant les écueils de la grandiloquence. Une humilité artistique qui le pousse au contraire à trouver une parfaite justesse poétique pour un disque de funambule, en équilibre entre variété française et pop britannique. De son premier titre Sous Garantie et ses synthés ondulants à la « mélancolicotronique » Séquence Con, en passant par The American et ses faux airs de Prince, ces huit pistes forment le manifeste idéal d’une pop à la française qui n’en finit plus de retrouver ses couleurs.

Le jeudi 13 avril à 20h00 au Pop-Up du Label, 14 rue Abel, 75012. M° Gare de Lyon. Prix : 6 .