Michel Cloup revient en Duo

Michel Cloup est de retour et il ne revient pas seul. C’est en duo qu’on le retrouve – Michel Cloup Duo – pour son dernier album “Ici et là-bas” et pour son concert prévu le 25 novembre au Pan Piper.

« Je resterai celui que j’ai toujours été, fidèle à mes origines, comme une fierté, comme une fatalité », assène Michel Cloup, sur « Nouveau en ville » l’un des titres de son troisième album en mode duo, « Ici et là-bas » (sur le label… Ici d’ailleurs). Sans mentir. Car ceux qui le suivent au fil de ses diverses périodes depuis la claque Diabologum de la décennie 90’s, reconnaîtront que son univers n’est aujourd’hui pas plus tiède qu’hier et qu’il sait toujours mieux que quiconque exprimer sa rage autant qu’il la contient. Pourtant, accompagné d’un nouveau batteur, Julien Ruffié, l’auteur-guitariste trouve à nous surprendre en abandonnant souvent son inimitable spoken-word pour vraiment se laisser aller d’une voix claire, à oser devenir chanteur. En se livrant pour de bon aussi, la couleur étant donnée avec le titre inaugural « Qui je suis ». Dans une « France bipolaire » et une époque à bien des égards méprisable, Michel Cloup se raconte ici vraiment pour la première fois, réalisant comme une évidence l’importance de ses origines, italiennes, mais qu’importe, puisqu’elles sont surtout d’ailleurs. Et le voilà qui, tour à tour introspectif et politique, en filigrane ou frontalement, dénonce. Ceux qui font que l’on se sent étranger, la faillite, qui n’est pas économique mais humaine. Dans le dernier titre de l’album, l’hypnotique « Une adresse en Italie », étrange et douce litanie de souvenirs familiaux, il boucle la boucle en concluant : « Je reste parce que ce n’est pas le moment de s’enfuir ». Et avec toute la sincérité du monde, on se dit que c’est bien.

Le 25 novembre (+ Gontard!) au Pan Piper, 2-4 impasse Lamier, 11e. M° Philippe Auguste. Tarif : 17,80 €. A 20h.