Møme

Longtemps la Côte d’Azur s’est couchée de bonne heure ; musicalement bien sûr. Il aura fallu respectivement attendre quelque M83, Griefjoy et Hyphen Hyphen pour percevoir les esquisses d’une scène made in French Riviera épouser les contours du littoral méditerranéen

Longtemps la Côte d’Azur s’est couchée de bonne heure ; musicalement bien sûr. Il aura fallu respectivement attendre quelque M83, Griefjoy et Hyphen Hyphen pour percevoir les esquisses d’une scène made in French Riviera épouser les contours du littoral méditerranéen. Et dans la liste des derniers nés au bord de la grande bleue on trouve Jérémy Souillard alias Møme, qui s’offre aujourd’hui le luxe de remplir une Cigale pour son premier album, Panorama, sorti en novembre dernier – rappelons qu’il sera également en juin à l’Olympia, combo gagnant. Panorama à l’image des paysages suggérés par le producteur niçois qui s’en est allé trouver d’autres horizons en traversant le globe pour concevoir sa première progéniture artistique. Amoureux du pays des kangourous, de surf comme du label australien Future Classic – qui héberge entre autre Chet Faker ou Flume – il passe huit mois dans un van entre Sydney et Melbourne et s’entoure de talents locaux – on pense notamment à Dylan Wright ou Gus Dingwall – pour confirmer les promesses de son premier EP, Aloha, sorti un peu plus tôt cet été. Repéré par le label DDM Recordings et Allo Floride, l’Azuréen se plaît à conjuguer l’exotisme dans des compositions trop souvent cantonnées au simple registre de la chillwave… mais qu’on rapprochera davantage de l’esthétique d’un certain Fakear et donc d’un certain Flume. La boucle est bouclée et l’hiver aura un goût tropical à la Cigale.

Le 7 janvier à la Cigale, à partir de 19h, M° Pigalle.