Paris Clavecin Festival

On doit à quatre étudiants de la Sorbonne la création du Paris Clavecin Festival qui promet d’attirer les mélomanes les plus exigeants.

On est plus accoutumé à des festivals de piano que de clavecin : l’instrument à clavier emblématique de l’époque baroque a désormais le sien dans la capitale avec le Paris Clavecin Festival. Et à la Sorbonne ! On doit en effet à quatre étudiants de l’université une – heureuse – initiative qui promet d’attirer les mélomanes les plus exigeants. Quatre concerts seulement à l’affiche de cette première édition, certes, mais d’une qualité remarquable. Pierre Hantaï ouvre le ban vendredi (19h30) avec un récital consacré à son cher Jean-Sébastien Bach, mais aussi à Couperin, Rameau et Haendel. S’il n’est plus besoin de présenter Hantaï, interprète mondialement reconnu, le Paris Clavecin Festival donnera à certains l’occasion de découvrir (le 24 à 17h) son cadet Justin Taylor, Premier Prix du Festival de Bruges en 2015. Des pièces d’Antoine et Jean-Baptiste Forqueray seront les témoins de l’inépuisable imagination poétique d’un musicien de 24 ans à suivre de très près. Venu d’outre-Rhin l’Ensemble Stylus Phantasticus (violon, viole et clavecin) est également à l’affiche (le 24 à 20 h) dans des pages du XVIIe allemand (Buxtehude, Krieger, Schmelzer). Enfin, si l’instrument clavecin, son histoire, sa mécanique, son accord vous intriguent, ne manquez pas le concert commenté de Lillian Gordis au musée de la Musique (le 25 à 11h). Une occasion de visiter ce lieu étonnant si par hasard vous ne le connaissez pas encore.

Les 23, 24 et 25 juin. Amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne, 17, rue de la Sorbonne, 5e. M° Saint-Michel / Musée de la Musique, 221, avenue Jean-Jaurès, 19e. M° Porte de Pantin. Téléphone : 06 87 38 47 83. Résérvations : www.parisclavecinfestival.com.  Places : 8 à 40 € (gratuit le 25 pour une entrée au musée de la Musique).