Pitchfork Avant-Garde 2017 : notre sélection

On a donc parcouru la prog’ du Pitchfork Avant-Garde en long, en large et en travers, et on en a ressorti quelques talents qui mériteraient bien leur petit détour.

Après le succès de sa première édition, Pitchfork revient dans le quartier de Bastille pour présenter son avant-garde en amont du festival, les 31 octobre et 1er novembre. Sept lieux, parmi lesquels le Café de la Danse, le Badaboum, la Mécanique Ondulatoire, La Loge, le Pop-Up du Label, le Supersonic et le Pan Piper.

Et 46 artistes dont certains pourraient bien upgrader dans les années à venir, et pourquoi pas fouler les planches de la Grande Halle de la Villette…

Il est donc particulièrement bien venu de garder un œil et des oreilles attentivement ouvertes sur cette sélection. On a donc parcouru cette prog’ en long, en large et en travers, et on en a ressorti quelques talents qui mériteraient bien leur petit détour.

Le folk lumineux des quatre Américains de Big Thief, menés par la voix d’Adrianne Lenker, la pop mélancolique de Wovoka Gentle – notre coup de cœur –, le jazz langoureux des Anglais de Puma Blue, la soul du poète nigérian Obongjayar et sa voix déjà digne des plus grands, la tech-house remuante des deux Calaisiens de You Man, les complaintes amoureuses de Matt Maltese, les rêves hallucinés du New-Yorkais Nick Hakim, la pop éthérée des Californiens de Hundred Waters, celle classieuse du Parisien Oko Ebombo ou le songwriting nostalgique d’Angelo de Augustine.

Mardi 31 octobre et jeudi 1er novembre dans plusieurs salles de Bastille. (16€ le pass)

Retrouvez plus d’informations sur le site officiel