Prades aux Champs-Elysées

Pour souffler ses 70 bougies, Michel Lethiec et ses amis du festival de Prades se rassemblent autour un programme festif de Beethoven à Gershwin.

Le Festival Pablo Casals a bientôt rendez-vous avenue Montaigne pour « Prades aux Champs-Elysées », prélude à la manifestation qui se tient chaque été dans la cité catalane et ses environs. La prochaine et 65e édition se déroulera du 24 juillet au 13 août, avec comme toujours pour objet principal la musique de chambre. Le clarinettiste Michel Lethiec, infatigable directeur artistique, a fêté ses 70 ans il y a peu ; le concert de samedi prochain lui offre l’occasion de souffler les bougies en musique, entouré de proches, ses filles Saskia et Karine (respectivement violoniste et altiste) et de nombreux amis instrumentistes tels qu’Olivier Charlier, Vladimir Mendelssohn, Bruno Pasquier, Natsuko Inoué, Itamar Golan, Patrick Gallois, Jean-Louis Capezzali, André Cazalet, etc. A Paris autant qu’à Prades la musique de chambre est reine : le Trio avec piano n° 4 de Beethoven, l’Octuor pour vents D. 803 de Schubert, l’Adagio du Quintette avec clarinette de Mozart ou le Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy (dans l’adaptation pour petit ensemble de Schœnberg) sont programmés. Mais on découvre aussi des pages de Penderecki, Popper et Gershwin, sans oublier le fameux Chant des oiseaux de Casals, par l’Orchestre de violoncelles de l’Académie du Festival. Une sorte d’hymne officiel – poétique ô combien – de la manifestation.

Le samedi 11 mars à 20h00 au Théatre des Champs-Elysées, 15 avenue Montaigne, 75008. M° Alma-Marceau. Tél. 01 49 52 50 50. Places de 5 à 55 €.