Rentrée des Orchestres de Radio France

Juste avant l’Orchestre de Paris, qui fait sa rentrée à la Philharmonie de Paris lors d’un week-end en hommage à Arvo Pärt (19-20 sept.), les deux formations symphoniques de Radio France, l’Orchestre Philharmonique et l’Orchestre national de France, commencent la saison à une journée d’intervalle.

Jeudi, l’Auditorium flambant neuf de la Maison ronde accueille d’abord le National et son directeur musical, Daniele Gatti, dans la Symphonie fantastique de Berlioz et le Concerto pour violon de Beethoven. Le programme est certes traditionnel mais fera les délices des amateurs de grand répertoire et de violon. Virtuose et poète de l’archet, Sergey Khachatryan est en effet le soliste de la soirée et promet de réinventer comme il en a le secret le fameux Opus 61 de Beethoven.

Vendredi, le concert du Philharmonique marque la prise de fonctions officielle de Mikko Franck. Le jeune maestro finlandais (né en 1979) compte parmi les plus brillantes et inventives baguettes de la jeune génération et entame une passionnante aventure à la tête de la phalange parisienne. The Shadow of Time de Dutilleux et les non moins émouvantes Litanies à la Vierge noire de Poulenc, deux partitions données avec le concours de la Maîtrise de Radio France, ouvrent un programme que complètent Mort et Transfiguration et Till l’Espiègle de Richard Strauss : une soirée entre émotion et exubérance orchestrale.