5 salles de concert qui font bouger Paris

A l’heure où plusieurs salles de concert parisiennes sont touchées par des fermetures administratives, A Nous Paris apporte son soutien à celles qui résistent pour faire vivre nos nuits. Coup de projecteur sur cinq d’entre elles, alliant une taille idéale à une programmation pointue et éclectique.

 

Le Point Éphémère

Le Point Ephémère
© Le Point Ephémère – Yann Kgbeur

 

Le Point F ou FMR pour les intimes possède déjà une solide réputation liée à la fois à son emplacement stratégique et à son activité pluridisciplinaire. Cet ancien magasin de matériaux de construction héberge sa propre salle de concert d’une capacité d’environ 300 places, dans laquelle se produit la fine fleur de l’indie rock mondial. Les amateurs du genre ne s’y trompent pas et apprécient cette parfaite cohabitation entre groupes émergents (autrement dit les futures têtes d’affiche de nombreux festivals) et confirmés.

Le + : vous viendrez à Point Éphémère pour ses concerts et vous reviendrez pour ses expos, sa terrasse au bord du canal Saint-Martin ou son très cool rooftop ouvert quand la saison s’y prête.

Site & Page Facebook

200 quai de Valmy, 10e

 

Le Supersonic

Supersonic
© DR

 

L’ex-OPA Bastille a fait peau neuve il y a deux ans et demi et en a profité pour se rebaptiser le Supersonic. Organisée sur deux étages, cette salle accueille jusqu’à 250 personnes qui auront ainsi une vue imprenable sur la scène. Côté concerts le choix est vaste et fait la part belle aussi bien aux artistes en devenir qu’aux vieux briscards, grâce à des choix malins opérés par l’équipe de programmateurs. Entre rock, électro, pop et soirées à thème (les fameuses « Mégateufs » et les « Sunday tributes »), chacun devrait trouver son bonheur.

Le + : la gratuité (hors nuit et événements spéciaux) de tous les concerts ! Ou comment faire de belles découvertes sans se ruiner.

Site & Page Facebook

9 rue Biscornet, 12e

L’International

 

L'international
© Parker Morain

 

Après 10 années d’existence, l’International n’a rien perdu de son envie de mettre en avant les forces vives de ce pays. On ne compte plus les soirées où se sont succédés sur la scène de la rue Moret des groupes, labels et collectifs dans une ambiance joyeusement bordélique, renforcée par une proximité immédiate avec le public et une jauge optimale de 200 places pour la salle de concert. Ici pas de frontières musicales, en poussant les portes de l’International vous n’êtes pas à l’abri de vous retrouver au beau milieu d’un solo de guitare exécuté par la prochaine sensation rock parisienne ou d’une folle nuit électro (les vendredis et samedis) qui se finira au petit matin.

Le + : incontestablement la variété des styles proposés ! Et un tarif à la portée de toutes les bourses.

Site & Page Facebook

5 Rue Moret, 11e

Le Pop-up du Label

 

Pop-up du Label extérieur
Pop-up du Label extérieur © DR

 

Situé à quelques encablures de la gare de Lyon et de la place de la Bastille, le Pop-up du Label a mis en œuvre les moyens pour que la rue Abel soit synonyme de convivialité. 160 places ni plus ni moins, c’est juste ce qu’il faut pour que sa salle de concert préserve une réelle intimité et accessoirement affiche complet assez souvent ! La faute (ou grâce, au choix) à la vista de son programmateur Louis, qui se démène pour dénicher les dernières pépites électro-pop avant tout le monde et les convie en primeur à une date parisienne.

Le + : son restaurant ! Salle de concert ne rime pas toujours avec junk food, la preuve le Pop-up a son propre chef cuisinier et une carte qui met l’eau à la bouche.

Site & Page Facebook

14 Rue Abel, 12e

Petit Bain

 

Petit Bain
© Thierry Guillaume

 

Sept années que le Petit Bain carbure à l’eau (de Seine) et embarque à son bord une population avide de voyages sonores. Avec une salle de concert pouvant contenir jusqu’à 450 personnes, le Petit Bain se paye le luxe de la diversité et n’hésite pas à programmer du métal ou de la new wave si le cœur lui en dit. Mais il sait également être plus sage (quoi que) lors de soirées dédiées à la sono mondiale (soirées I Hate World Music, tous les mercredis), voire même à l’amour (le festival How To Love). En conclusion un lieu incontournable dans lequel on ne s’ennuie jamais, que l’on ait ou non le pied marin !

Le + : sa terrasse avec une vue plongeante sur la Seine, qui permet de passer un moment seul ou à plusieurs et de reprendre ses esprits entre deux pogos.

Site & Page Facebook

7 port de la gare , 13e