Sélection musicale : les albums du moment #24

Ils n’ont certes pas (encore) été primés aux Victoires de la Musique ou équivalents étrangers… Mais les albums de cette nouvelle sélection méritent néanmoins l’attention. Entre douceur et rage, amour et désespoir, c’est l’ambivalence des sentiments qui est célébrée en ce mois de Saint-Valentin.

 

Tiny Ruins – Olympic Girls

pochette de l'album tiny ruins

 

La Nouvelle-Zélande n’est pas seulement le pays du Haka et des oiseaux à nom de fruit ne sachant pas voler. C’est aussi celui de talentueuses indie folkeuses, à l’instar des merveilleuses Aldous Harding et Hollie Fullbrook. Tiny Ruins, le groupe mené par cette dernière, entretient la flamme avec un délicat troisième album intitulé Olympic Girls. Mélodies affirmées et arrangements tout en retenue ont fait de David Lynch un fan de la première heure. Un homme de goût, incontestablement.

Ecouter l’album

En concert le 5 avril 2019 au Trabendo dans le cadre du festival Les Femmes S’en MêlentInfos & Billets

 

 

Le Villejuif Underground – When Will the Flies in Deauville Drop ?

pochette de l'album Le Villejuif Underground

 

Underground aussi bien dans le nom que dans l’attitude, le collectif australo-villejuifois n’a pas usurpé sa réputation de groupe le plus excitant du garage hexagonal. Après un premier album bordélique à souhait, la signature chez Born Bad Records, loin de les calmer, leur a permis d’explorer d’autres contrées. Textes ciselés portés par un chant toujours aussi nonchalant, nourri de guitares électrisantes et de boîtes à rythmes au bord de la syncope, When Will the Flies in Deauville Drop ?  risque d’affoler les électrocardioscopes.

Ecouter l’album

En concert avec MNNQNS le 30 mars 2017 au File7 à Magny Le Hongre – Infos & Billets

 

 

Laure Briard – Un Peu Plus d’Amour S’il-Vous-Plaît

pochette de l'album un peu plus d'amour s'il vous plaît

 

Un album de pop psyché aux accents yéyé sur lequel plane l’ombre de Françoise Hardy et qui ne sonne pas niais ? C’est le tour de force de Laure Briard, fidèle du toujours très rafraîchissant label Midnight Special Records, à l’instar de Cléa Vincent et Michelle Blades, qui elles aussi en ont dans le ciboulot et mettent leur sensibilité à fleur de peau au service de drôles de compos. Un coup de bossa-nova par ci, une prod’ délicieusement sixties par-là : notre cœur lui est tout acquis.

 

Ecouter l’album

En concert le 5 mars au Point EphémèreInfos & Billets

 

 

Fabulous Sheep – Fabulous Sheep

pochette de l'album Fabulous Sheep

 

Loin d’être des moutons, les membres de ce quintet néo-post-punk démontrent au contraire un truc fabuleux : ils sont la preuve vivante et vibrante que la résistance, en tout cas musicale, s’organise à Béziers. Leur premier album est aussi inventif qu’explosif, rempli d’une urgence probablement inspirée par la situation de leur ville d’origine. Bourré de tubes en puissance où la colère se dispute avec l’amertume, l’espoir pointe néanmoins sur chaque titre par la force de leur plume.

Ecouter l’album

En concert à la Boule Noire le 16 février – Infos & Billets

 

 

Hubert Lenoir – Darlène

pochette de l'album Darlène

L’une des révélations des dernières Transmusicales de Rennes, qui a également joué à guichets fermés à la Boule Noire le 6 février dernier, remet au goût du jour le concept-album sous forme de comédie musicale post-moderne. Ce jeune (24 ans) auteur-compositeur-interprète québécois livre avec une impressionnante maturité un opéra queer aussi punk-rock que baroque. Hymne à l’amour sous toutes ses formes autant qu’à la joie, Darlène est un concentré de pop culture, porte-étendard d’une génération finalement pas si connectée, potentiellement avide de réalité sans télé.

Ecouter l’album

En concert à la Maroquinerie le 17 avril – Infos & Billets

 

 

Bonus EP : Jaune – La Promesse

pochette de l'ep de jaune

 

La pop française se porte toujours aussi bien, merci pour elle. Et si le tout-Paris de la musique indé est récemment venu en masse applaudir son dernier rejeton au Hasard Ludique, il y a bel et bien une raison. D’une couleur décidément à la mode, Jean Thévenin (batteur de Frànçois & The Atlas Mountain, Petit Fantôme ou encore Melody’s Echo Chamber) a fait un pseudo scénique à l’image de sa musique, aussi lunaire que lumineuse.

Ecouter l‘EP