Sélection musicale : les albums du moment #29

C’est, une fois n’est pas coutume, une sélection assez thématique qui est proposée cette semaine. Les albums sélectionnés abordent en effet plusieurs palettes de l’électro, de la techno la plus radicale à la house la plus mélodique en passant par l’incontournable électro-pop. Pour répondre à une irrépressible envie de danser ce mois de mai.

Kompromat – Traum und Existenz

Après une première collaboration sur le furieux track La Mort Sur Le Dancefloor, les deux trublions de la musique électronique – le producteur Pascal Arbez-Nicolas aka Vitalic et la chanteuse / musicienne / DJ Julia Lanoë (Mansfield.TYA,Sexy Sushi) mieux connue sous le pseudo Rebeka Warrior – sortent sous le nom de Kompromat un album commun germanophone sans compromis, d’une radicalité qui n’est pas sans rappeler les meilleures heures d’Einstürzende Neubauten. Prenant quelques libertés grammaticales pour enfoncer le clou du propos (et pourquoi n’y aurait-il pas de licence poétique dans la techno d’abord ?), le duo propose une électro sombre, profonde, parfois nimbée de violence, mais toujours dansante. On en pleurerait presque de bonheur.

Ecouter l’album
En concert le 23 août à Rock en Seine – Infos & Billets

 

Irène Drésel – Hyper Cristal

Sensuelle, hypnotique, mélodique, envoûtante : voilà comment est souvent décrite la techno produite par la bouillonnante musicienne et plasticienne Irène Drésel. Il faudrait certainement ajouter mystique à la liste, tant les sons et les ambiances qu’elle crée ont le don d’amener l’auditeur vers une sorte de transe extatique. Allant constamment là où ne l’attend pas, elle prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs en titillant notre excitation jusqu’au climax final. Brillant.

Ecouter l’album

Après une release party mémorable à la Gaîté Lyrique le 23 avril dernier, Irène Drésel sera à l’affiche de plusieurs festivals cet été. A ne surtout pas manquer !

 

Tepr – Technosensible

Le producteur breton, qui a entre autres collaboré par le passé avec Yelle et Woodkid, sort un nouvel album d’un éclectisme assumé. Une électro exigeante que Tepr qualifie lui-même de polymorphe, entre tracks instrumentaux très mélodiques et morceaux plus pop aux featurings bien pensés, à l’instar de ceux réalisés avec les formidables Penguin Prison et Claude Violante.

Ecouter l’album

 

La Mess – Sweet Rage

Fruit de la rencontre entre la chanteuse Jessica Fitoussi et le producteur Yvan Ginoux, le projet La Mess est un torrent d’émotions qui compte bien emporter de nombreux aficionados sur son passage. Leur premier album propose une soul électronique puissante, entre beats oniriques et chant tour à tour vaporeux et martial. S’y entrelacent colère et amour, que ce soit sur le titre Love is Everywhere, hommage au grand-père de Jess dont ce furent les derniers mots avant de s’éteindre, ou sur leur acte de naissance These Days. On ne peut dire qu’amen à La Mess.

Ecouter l’album

 

Agoria – Drift

Huit ans après Imperamence, le producteur, compositeur, DJ mais également co-créateur des Nuits Sonores à Lyon et du label Sapiens a souhaité se faire plaisir sur ce nouvel album. Et cela en conciliant son amour pour la techno de Detroit – dont il est l’un des emblématiques ambassadeurs français – et son propre éclectisme de touche-à-tout, en s’aventurant encore plus loin qu’à son habitude vers des contrées pop, hip-hop voire même rock par moments. D’aucuns qualifieront peut-être ce nouveau disque de « commercial », ce qu’il assume au demeurant totalement. Un nouveau succès est pour notre part tout le mal que l’on lui souhaite.

Ecouter l’album

 

EP bonus : Gods Of Venus – Destiny

Une nu disco cosmique de la plus belle facture, une touche d’électro et de pop orchestrale, le tout porté par une ligne incroyable ligne de basse. Sans oublier bien sûr la voix reconnaissable entre mille du néo-crooner suédois Jay-Jay Johanson. C’est la recette (réussie) de ce premier EP de Gods of Venus.

Ecouter l’EP