Six podcasts à écouter d’urgence

Immersions culturelles, conversations dans l’air du temps, confessions sexo ou récits de vie, les podcasts sont de captivantes expériences sonores. Du fooding à la mode en passant par l’imaginaire teenage, voici six émissions audio à ne louper sous aucun prétexte.

 

Podcast Les couilles sur la table

 

C’est “aux femmes et aux hommes qui se posent des questions sur eux-mêmes” que Victoire Tuaillon destine son podcast. On devait déjà à Binge Audio les très sensibles immersions Rives de Seine et Superhéros. Plus cérébral, Les couilles sur la table se démarque par son approche réfléchie et actuelle du féminisme et des identités, travaillant au corps (et au cerveau) les notions floues de virilité et de masculinisme. Parfait à l’heure de Trump et du mouvement #MeToo. On y boit les paroles de Titiou Lecoq, associant sexisme et linge sale.

 

Podcast Nouvelle école

 

Micro aux lèvres, Antonin Archer fait la part belle aux introspections étendues, aux pensées disruptives et aux backgrounds singuliers. Dans les rangs de sa Nouvelle école se réunissent les insolites qui sortent des sentiers battus : vidéastes (Solange te parle), musiciens (Gringe),  entrepreneurs (Romain Paillard, Oussama Ammar), comédiens (Marina Rollman) et auteurs (Navo, créateur de la série Bref et voix de l’essentiel podcast Marché Parlé). Bienveillance diffuse, méditations sur soi souvent sensées et bonnes ondes font de ce podcast aux relents de conférence TedX le programme le plus mind positive du paysage audio français.

 

Podcast Chiffon

 

Peut-on raconter la mode autrement ? Oui nous prouve Valérie Tribes avec son podcast Chiffon. Cette série de rencontres au long cours s’attarde sur celles qui font, incarnent, racontent et vivent la mode, dans leur monde, entre  sapes et tissus. Adios les standards de beauté et les astuces fashionistas véhiculés par les magazines féminins, Chiffon délaisse le strass du star system et génère avec élégance une réflexion plus moderne sur l’apparence, l’éthique, les dessous des fringues et la singularité des styles.

 

Podcast Bouffons

 

Parler boustifaille, alcools et gourmandises, c’est le topo du vidéaste Guilhem (Masculin Singulier, Le Club) qui, via Bouffons, prend le pari de proposer l’un des seuls podcasts fooding de France. Cette production Nouvelles écoutes (La Poudre) se veut une célébration conviviale et connectée de l’art culinaire. Restaurateurs parisiens, cuistots professionnels et hédonistes s’invitent afin de papoter popotes. Pour le dessert, on vous conseille, entre deux émissions de François Régis Gaudry (On va déguster), d’écouter les joyeux lurons de La grosse bouffe.

 

Podcast Floodcast

 

Souvenirs d’adolescence et instants de solitude traversent le podcast du vidéaste et auteur Flober (les collectifs Golden Moustache et Suricate, la shortcom Bloqués), assurément l’un des plus collégiaux vers lequel l’on puisse tendre l’oreille. Bien accompagné (Adrien Ménielle, Kyan Khojandi, Alison Wheeler, Antoine Daniel…), le vingtenaire passe en revue les galères du quotidien, les déboires sexo-sentimentaux et les errances des soirées Netflix. Sens de l’observation prononcé, potacheries entre potes et autodérision générationnelle font le reste.

 

Podcast Sex & Sounds

 

Pourquoi donc s’efforcer à parler masturbation, orgasmes et sextoys ? Peut être car « dans le sexe, quand on ouvre la bouche, ce n’est pas le plus désagréable » nous dit-on d’emblée dans cette production Arte Radio « classée X« . Décomplexée, cocasse et moderne à souhait, Sex & Sounds met aussi bien à nu le plaisir en solitaire que la porn culture, les excès du dirty talking et les secousses des corps. Susurrée et quasi caressante, la voix de la journaliste Maia Mazaurette (Le Monde) s’essaie avec succès à conférer du sens aux sens. Quoi de mieux qu’un podcast, expression par excellence de l’intimité, pour parler de nos désirs ?