Soirée psychée avec The Liminanas & Pascal Comelade

C’est sûrement le concert le plus intéressant de la semaine. Une occasion encore de se demander pourquoi c’est seulement aujourd’hui que la France s’extasie sur le talent des Liminanas. Rendez-vous ce jeudi 29 septembre à la Cigale.

Le groupe compte pourtant depuis quelques années dans leur fan base, un panel parfaitement hétéroclite de grosses stars anglo-saxonnes. Malamore, recueil sonore de petites histoires douces-amères évoquant les amours mal engagées et déjà quatrième album du pourtant heureux couple catalan semble enfin avoir provoqué le déclic qu’il fallait. Cocktail indéfinissable de guitares psyché à l’américaine, de rock british façon The Fall, de BO de films et de chanson française narquoise et désabusée comme échappée des 60’s, où les copains de passage sont invités à prendre le micro autant que le grand Peter Hook à poser sa patte (« Garden of love »), le disque a une fois de plus tout ce qu’il faut pour être aimé. Proche des Liminanas – dont il est voisin à Perpignan – et supporter de la première heure de leur travail, le compositeur Pascal Comelade partagera la scène avec le duo pour y interpréter des morceaux de leur album commun (« Traité de guitares triolectiques », 2015) ou encore revisiter son mythique (et récemment réédité) « Argot du Bruit », sur lequel il y a 18 ans, on découvrait le sublime « Love too soon » avec PJ Harvey. Sur Malamore, le titre El Beach martèle « Il est temps d’aller se baigner ». On y va la tête la première sans hésiter.
Le 29 septembre à la Cigale. A 20h. 29 €.