Sonarium propose de redécouvrir les écoutes d’albums

Toute deux passionnées de musique, Mélanie et Sophie ont eu l’idée de monter leur association d’écoute d’albums. Sonarium propose de découvrir ou redécouvrir des œuvres musicales au cours de sessions dans divers lieux de la capitale.

 

Le Sonarium
© DR

 

Proposer aux auditeurs « un rapport différent à la musique ». Au-delà d’une simple écoute, Sonarium tente de créer une ambiance en organisant des événements autour d’un album. Cela donne lieu à de véritables expériences immersives et collectives, à l’instar de l’écoute de l’album -22,7°C de Molécule par une fraîche matinée d’hiver au Jardin des Tuileries dans le cadre de Paris Face Cachée.

 

Des occasion transformées en événement

Chacune des écoutes réunit entre 50 et 100 personnes dans une ambiance cosy. Les experts et parfois même les artistes expliquent et répondent aux questions des auditeurs après l’expérience. Débats, discussions et interprétations, tout est pensé dans une démarche pédagogique et ludique. Le but étant à chaque fois de valoriser la construction d’un album comme un ensemble et raconter son histoire.

Une démarche encouragée

Une dizaine d’écoutes ont été programmées depuis le lancement du concept. « Les lieux culturels ou non et les festivals sont de plus en plus demandeurs de ce genre d’expériences qui viennent s’ajouter à leur programmation »  confirme Mélanie. « Notre démarche est d’ailleurs encouragée et l’ensemble des retours que nous avons sont positifs » complète la jeune mélomane. Les deux créatrices réfléchissent même à de nouveaux formats pour continuer le développement de Sonarium et proposer des expériences d’écoute enrichies.


Les prochaines sessions de Sonarium proposeront des écoutes des albums Remain In Light de Talkings Heads (8 janvier), Straight Outta Compton de NWA (5 février), OK Computer de Radiohead (5 mars) et Boarding House Reach de Jack White (2 avril)