A.Ecouter

Studio 500 : Guillaume Farley interprète « Paris, c’est fini’

A NOUS PARIS s’associe à Studio 500, une rencontre ciné-musicale entre de jeunes compositeurs-interprètes et un patrimoine de films tournés à Paris, initiée par le Forum des Images. Chaque semaine, retrouvez en exclusivité sur www.anousparis.fr une session enregistrée au Forum des Images.

Paris Studio 500 est la rencontre ciné-musicale entre de jeunes compositeurs-interprètes et un patrimoine de films tournés à Paris, depuis les années 20. Inspirés par des films rares, de jeunes artistes composent une oeuvre originale et chantent en live dans un studio éphémère dans la grande salle de cinéma du Forum des images.

De la pop-folk-groove de Siân Pottok, aux mélopées bengalies de Kakoli, du rock décalé des Fatals Picard à la world enlevée de Mamani Keita, les 10 réalisations inédites de Paris Studio 500 sont autant d’évocations d’une capitale et de ses trésors qu’un voyage musical cosmopolite. Une ode à la capitale et à ses trésors à découvrir chaque lundi en exclusivité sur le Forum des Images et sur www.anousparis.fr

Cette semaine, l’invité du Studio 500 est Guillaume Farley. Quoi de mieux que cet éternel amoureux, qui compose sa musique comme un échange langoureux, pour intérpreter « Paris, c’est fini » ? Musicien, depuis sa plus tendre enfance, il ne se sépare jamais de sa basse, qui est devenu son meilleur moyen d’expression. Guillaume Farley a collaboré avec de nombreux artistes de talents à l’instar de Matthieu Chedid, Youssou N’Dour ou encore Faudel. Membre du groupe Naturalibus, le musicien navigue hors des sentiers battus, sa musique ovni déborde d’énergie et de rythme. Toujours en nuance, entre gravité et légereté, Guillaume Farley nous emporte subtilement dans son univers.