We Love de plus en plus green food

Si la viande est encore au menu du festival, les choses évoluent cette année. Direction Green toute, avec l’invitation faite pour chaque restaurateur d’imaginer un plat végétarien à sa carte.

Une offre végétarienne plus forte

Comme chaque année, l’offre Food du Festival mettra en avant une trentaine de restaurateurs, tous invités cette année à créer un plat végétarien à leur carte. Un challenge accompagné par l’organisation du festival qui, via une carte interactive de référencement des producteurs, maraîchers ou fermes locales, ouvre ses réseaux de producteurs engagés à l’ensemble des restaurants participants, propose aussi des ateliers de formation sur le développement durable, marquant ainsi son engagement plus fort sur la traçabilité et le sourcing des produits consommés.

En parallèle, le festival accueille cette année 5 enseignes totalement végétariennes et végétaliennes. Quelques noms connus des festivaliers, dont La Guinguette d’Angèle, traiteur bio, détox et sans gluten, les gamelles scandinaves de Gront, et quelques nouvelles têtes à découvrir, Otium Cold Press parmi eux, une cantine végétarienne spécialiste des jus de fruits et de légumes pressés à froid, les spécialités de So Nat, cantine du 9è et les Sushi Burrito de Jenny et My Kitchen Paris.

 

La livraison, une première

L’autre nouveauté du cru 2017 concerne l’arrivée d’un service de livraison au cœur du festival, l’enseigne Deliveroo offrant la possibilité aux festivaliers de commander depuis un point wi-fi et de récupérer leurs repas à l’une des quatre bornes « Pick and Collect » situées aux abords des scènes. 

Dans la veine mobilité, à noter aussi la présence de restaurants nomades pendant tout le festival. Mozza & Co et son triporteur italien, la peto comme on l’appelle là-bas distribue la mozza en succulents sandwichs, les pizzas de Pink Flamingo sont là aussi, et en incontournables au rayon glace : celles de Lapp, marque de bâtonnets aux sorbets artisanaux ou d’Ice Roll – comme son nom ne l’indique pas, une spécialité thaïlandaise – toutes préparées minute sur une plaque gelée à moins 30°.

 

Les institutions du festival

Réunis autour de pointures, Bertrand Grébaut, chef du Septime et Taku Sekiné du Dersou entre autres, le jury a dû à nouveau trancher parmi la centaine de candidatures envoyées. Outre la trentaine de restaurateurs participant au festival cette année, We Love Green met à l’honneur ses 8 résidents, piliers du festival ayant fait leurs preuves. Parmi eux, la famille Rochefort (Loiret) distribuant ses frites bio à tout le monde, le Sunken Chip et ses fish & chips, les Bo-Bun du Petit Cambodge, les recettes du label musique et food Animal Kitchen (restaurant du Point Ephémère) ou encore les empanadas du Asado Club.

 

A découvrir ou redécouvrir

Dans la catégorie des petits nouveaux, passer chez Cerido, une cantine spécialiste du risotto ouverte rue de Lancry, et qui proposera sur le festival des arancinis fabuleux, les plats ensoleillés de Loyal, cantine-café du 9è proposant bowl veggie ou tender de poulet croustillant à la chapelure d’avoine à dipper dans une mayonnaise maison au curcuma et accompagnés de potatoes maison.

Déjà invités lors d’éditions précédentes, on surveillera Les Niçois venus présenter leurs nouvelles recettes, les bons paninis de Pressing et l’african food de Table Nali. Coups de cœur enfin pour Hangover Cuisine, jeune Youtubeur prénommé Guilhem, spécialiste des recettes de lendemain de fête et pour les trois représentants de la cuisine solidaire : Cuisine Mode d’Emplois, Freegan Pony et pour la première fois sur le festival, la Cantine d’Ernest qui mobilise les chefs à financer ou fournir de la nourriture à ceux qui en ont besoin.