Week-end Orgues à la Philharmonie de Paris

Ça y est, cette fois-ci c’est son inauguration, la vraie ! Après avoir laissé entrevoir une partie de ses immenses possibilités lors d’un concert avec l’Orchestre de Paris en octobre dernier, l’orgue de la Philharmonie se dévoile enfin en totalité.

6055 tuyaux, 91 jeux : l’instrument conçu par le facteur autrichien Rieger a de quoi impressionner ! En particulier le public parisien, qui a depuis fort longtemps perdu l’habitude d’entendre un grand orgue symphonique dans une salle de concerts. Ceux qui ne connaissent pour le moment que les quelques tuyaux que laisse apparaître au repos l’instrument vont être à coup sûr saisis par la spectaculaire mise en action de sa complexe mécanique ; la découverte d’un monde sonore nouveau les attend ce week-end. Au récital d’ouverture, du baroque à nos jours, avec quatre merveilleux interprètes (Bernard Foccroulle, Philippe Lefebvre, Olivier Latry et Wayne Marshall, le 6 à 15 h) et au programme avec l’Orchestre national de Lyon, Vincent Warnier à l’orgue et Leonard Slatkin à la baguette (dans la Symphonie de Copland en particulier, le 6, 20 h 30), succède un autre rendes-vous à ne pas manquer (le 7, 14 h 30) : une improvisation de Thierry Escaich sur le film muet de Rupert Julian, Le Fantôme de l’Opéra (1925) : sensation fortes garanties, d’autant qu’une visite virtuelle de l’instrument sur grand écran suivra. Enfin, on n’oublie pas que l’Amphithéâtre de la Philharmonie 2 comporte déjà un bel orgue baroque, que Benjamin Alard touchera dans un programme Bach (le 7, 11 h), ni que le Jazz Organ Trio sera lui aussi de la fête dans la Grande Salle (le 7, 16 h 30). Et si vous êtes de passage à La Villette, faites d’une pierre deux coups et profitez-en pour visiter le salon Musicora à la Grande Halle.