3 idées pour un week-end à Colmar

Plus discrète que Strasbourg mais infiniment charmante, la ville de Colmar est particulièrement propice aux visites durant la période de Noël. Au programme : balade au marché de Noël, visite du musée Unterlinden et de très belles découvertes patrimoniales. La preuve avec ces quelques idées pour un week-end à Colmar.

Le plus beau marché de Noël… du monde ?

© Colmar Tourisme

 

Difficile de résister à l’appel des marchés de Noël et de leurs petites cahutes vendant des produits traditionnels. Il y a bien évidemment celui de Strasbourg, gargantuesque et célèbre dans le monde entier. À Colmar, il est tout aussi impressionnant, car décliné en plusieurs sections – dont une pour les enfants –, et infiniment plus charmant, la ville étant plus petite et historiquement très riche.

Impossible de le manquer : ici, le marché de Noël s’installe dans tout le centre-ville, de la place de la Cathédrale à la place des Dominicains en passant par la place des Six montagnes noires. Il y déploie mille et une merveilles gastronomiques et artisanales, et est ouvert tous les jours de la semaine. Pain d’épices, vaisselle fine, jouets en bois et fromages vous attendent entre les illuminations, les sapins géants et les manèges à l’ancienne. À voir absolument !

Du 22 novembre au 29 décembre 2019

Inratable, le musée Unterlinden

© Cloître du musée Unterlinden

 

C’est l’un des plus beaux musées de France. Son nom, Unterlinden, signifie « sous les tilleuls« ,  et son patrimoine architectural est exceptionnel puisque le musée est en partie installé dans l’ancien couvent des frères dominicains d’Unterlinden. Là, on découvre le sublime cloître du XIIIe siècle, autour duquel sont exposées les collections permanentes d’art ancien…

Dont le célèbrissime Retable d’Issenheim, chef-d’œuvre peint en 1512-1516 par l’Allemand Matthias Grünewald, qui déploie pas moins de sept panneaux (qu’on ouvrait autrefois pour les jours de fête). Les méandres du musée vous mèneront ensuite à l’extension contemporaine conçue par le cabinet suisse Herzog & de Meuron, dont on observe avec attention les lignes délicates et qui conserve de très belles collections d’art moderne et contemporain. Un bain d’art recommandable en tout point.

Musée Unterlinden
1 rue des Unterlinden, Colmar 

Une balade patrimoniale

© La maison Pfister, Colmar

 

Les rues de Colmar sont ponctuées de maisons patrimoniales et de musées insolites, faisant de chaque balade, aussi courte soit-elle entre deux chocolats chauds, une formidable occasion de découvertes. Commencez par lever le nez : sur les toits de la ville, il n’est pas rare que les cigognes fassent leurs nids et apparaissent, le bec au vent. Un peu plus bas, accrochées au-dessus des boutiques contemporaines, les anciennes enseignes de l’artiste culte Hansi (1873–1951) annoncent charcuteries, pharmacies et auberges dans de jolis ouvrages de fer peint. Un musée (28, rue des Têtes) est entièrement consacré à son univers, délicieusement désuet.

Ensuite, arrêtez-vous devant les jolies maisons ouvragées de la ville. La plus célèbre est sans doute la maison Pfister (image ci-dessus, 11 rue des Marchands), dont la façade de bois datant du XVIe siècle est couverte de peintures de blasons, de portraits d’empereurs et de scènes bibliques. À ne pas manquer également, la maison des Têtes (19 rue des Têtes), construite en 1609 et sculptée de dizaines de visages, certains particulièrement cocasses ! Un petit tour au musée Bartholdi (30, rue des Marchands), sculpteur colmarien de la statue de la Liberté… Et terminez la journée dans le quartier ultra-photogénique de la Petite Venise, où des maisons à colombages de toutes les couleurs entourent de romantiques canaux. L’Alsace, dans toute sa splendeur.