4 idées pour un week-end artistique à Lyon

La Biennale de Lyon, l’un des principaux rendez-vous de l’art contemporain en France, débutera le 18 septembre 2019. En attendant, la capitale des Gaules regorge de belles expositions, performances et festivals. La preuve par 4, pour un week-end entre gastronomie et ivresse culturelle. 

 

Vibrer au rythme de Maxwell Alexandre

Lyon
Maxwell Alexandre, Megazord, de la série Pardo é Papel, 2018 (Détail). Latex, cirage à chaussures, défrisant, bitume, teinture, acrylique, vinyle, graphite, stylo à bille, charbon et pastel à l’huile sur papier kraft. Dimensions variables. Courtesy Fortes D’Aloia & Gabriel et A Gentil Carioca

 

Il a 29 ans, un piercing au nez et a grandi dans les ruelles de la favela Rocinha à Rio de Janeiro. Maxwell Alexandre, ancien champion de roller, peint depuis ses 22 ans, inspiré par des scènes de rue quotidiennes, ainsi que par le rap brésilien qu’il écoute à longueur de journée et dont il fréquente certains chanteurs (il apparaît même dans quelques clips !). Actuellement honoré d’une belle exposition au macLYON (dont on ne peut que souligner l’audace de la programmation), le jeune homme met en valeur et interroge dans ses peintures la place du corps noir dans l’espace public, où il est victime de racisme et d’interpellations abusives de la part des policiers, mais aussi dans les rues festives et dans les institutions muséales. Maxwell Alexandre présente ses peintures monumentales comme des rideaux, suspendus au plafond et séparant les espaces avec un rythme coloré ; et, fait atypique, les bancs sont dotés de casques qui permettent d’entendre les morceaux de rap qui l’inspirent. Une claque.

Maxwell Alexandre. Pardo é Papel
Du 8 mars 2019 au 7 juillet 2019
Au macLyon – Musée d’Art contemporain de Lyon, 81, quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon

 

Buller au Lyon BD Festival

Lyon
© Lyon BD Festival

 

Pour sa 14ème édition, le Lyon BD Festival s’installe les 8 et 9 juin 2019 dans plusieurs endroits de la ville, dont des mairies, des galeries et des théâtres. Au programme : évidemment, des rencontres avec des auteurs (parmi lesquels Catherine Meurisse, Pénélope Bagieu et Étienne Davodeau), mais aussi des expositions, des ateliers et des spectacles. On retiendra notamment l’atelier scénario « Comment on écrit une histoire de pirates ? » mené par l’autrice Aude Picault, l’exposition Des Simpson à La Petite Sirène autour de l’auteur Bill Morrison, mais aussi et surtout la soirée d’ouverture du vendredi 7 juin, qui verra la ville vibrer au son de concerts dessinés au Transbordeur : le dj lyonnais Oster Lapwass dialoguera en musique avec les dessinateurs Edmond Baudoin, Boulet, Cy et bien d’autres. Un rendez-vous singulier.

Lyon BD Festival
Du 8 au 9 juin 2019 
Dans de nombreux endroits en ville, plus d’informations en ligne

 

S’intriguer avec Koenraad Dedobbeleer

Lyon
© Koenraad Dedobbeleer

 

Haut lieu de la création contemporaine, la Salle de Bains lyonnaise produit des expositions et des livres d’artistes exigeants. Elle consacre en ce moment trois salles à  Koenraad Dedobbeleer (né en 1975, vit et travaille à Bruxelles), sous le titre A Reduction to the Comprehensible by Reason. L’artiste crée des sculptures et des installations in situ qui troublent les champs de la perception : en produisant des œuvres qui ressemblent à des objets du monde commun et en multipliant les références, Koenraad Dedobbeleer interroge notre rapport aux choses, aux arts décoratifs, aux arts tout court.

Koenraad Dedobbeleer, A Reduction to the Comprehensible by Reason
Du 3 mai au 1er juin 2019
La Salle de Bains, 1 rue Louis Vitet, 69001 Lyon

Oublier Guignol au Musée des arts de la marionnette

Lyon
CUBiX © Théâtre sans Toit

 

Au cœur du quartier du Vieux Lyon, le Musée des arts de la marionnette est sorti il y a quelques mois à peine des bâches de travaux pour dévoiler un formidable parcours à travers les marionnettes du monde, habilement adapté aux enfants comme aux adultes. Les premiers s’amuseront de la scénographie interactive et variée, qui permet de toucher et d’actionner des marionnettes, de regarder des vidéos, de contempler des objets connus ou rares (en vrac, le Guignol de Lyon et les Guignols de Canal +, mais aussi une vaste collection internationale de marionnettes d’Italie, du Cambodge, de Syrie…). Les plus grands seront plus touchés par la version punk et politique de certaines d’entre elles, ainsi que par l’audace créative des marionnettistes contemporains, qui n’ont besoin que de quelques cubes pour inventer des personnages !

Musée des Arts de la Marionnette 
1 place du Petit Collège, 69005 Lyon


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !