5 bonnes raisons de découvrir le Monténégro

Les pieds dans l’Adriatique et la tête dans de larges forêts… Installé au cœur des Balkans, le Monténégro est moins connu des touristes que sa voisine croate. Il cache pourtant des côtes peuplées de plages et de criques paradisiaques et de jolies villes aux toits mandarine. Une destination qui, comme l’Albanie, reste encore confidentielle, mais pour combien de temps ?  

Visiter Budva, la perle adriatique

Montenegro Budva
Budva © Andrew Buchanan / Unsplash

 

Oubliez Podgorica ! Si les Monténégrins vivent très largement à la capitale, elle ne présente pas d’intérêt majeur pour les touristes. Empruntez une voiture, et filez plutôt vers Budva. Celle qu’on surnomme la Miami des Balkans rappellera aux Français l’ambiance solaire de Saint-Tropez. Promenez-vous dans la vieille ville médiévale (Stari Grad) et ses bâtisses en pierre. Sur votre chemin, profitez-en pour photographier la cathédrale Svetog Ivana, la  Crkva Santa Maria ou encore les ruines romaines. Les cafés-restaurants en terrasse ne manquent pas !

Photographier l’un des plus beaux hôtels du monde

Sveti Stefan
Sveti Stefan © EP

 

Plus loin sur la côte, vous croiserez sûrement la route de Sveti Stefan. Un ancien village de pêcheurs perdu sur une île, transformé en complexe hôtelier de très grand luxe. Impossible dorénavant de circuler dans le village vieux de 500 ans si l’on n’y séjourne pas, mais le panorama depuis la route est magnifique. Propriété du groupe Aman, l’hôtel propose 58 chambres, un spa de 1600m2, des piscines extérieures et intérieures et des restaurants. Bordé de trois plages, il est surtout un lieu de villégiature pour les stars de passage au Monténégro. Et pour cause, une chambre cottage coûte la modique somme de 4500 euros pour trois nuits. Autant jouer au Loto dès maintenant.

Faire du rafting sur la rivière Tara

rafting
© Logan Easterling

 

Amateurs de sports en eaux vives, vous voici au paradis. Si la côte adriatique est connue du tourisme de masse, l’intérieur du pays, très vallonné, l’est beaucoup moins. Parcs nationaux superbes, roches calcaires impressionnantes, vous aurez dans ce coin du pays de quoi faire le plein d’air frais et de verdure. Pour ceux qui aimeraient allier sport et vacances, sachez que le deuxième plus grand canyon naturel au monde se situe ici, au Monténégro. En effet, la rivière Tara forme un canyon d’une profondeur de 1300m sur 145 kilomètres de long. Sur le trajet, vous pourrez admirer la richesse de la faune et de la flore, mais aussi des clairières, de vieilles églises en ruines, des monastères ou encore des moulins à eau.

Chiller du côté de la Lustica bay

© Orkhan Farmanli / Unsplash

 

Voici un secret encore peu connu. À deux pas de Tivat et Kotor, la côté risque de changer de silhouette très rapidement. Situé le long de la péninsule de Luštica, dans la baie de Trašte, un site résidentiel et touristique vient de voir le jour. Deux marinas, un golf de 18 trous, des plages, des hôtels de luxe… L’endroit va rapidement devenir une destination à part entière au Monténégro. C’est donc le bon moment pour y aller ou pour passer une nuit haut de gamme loin de tout.

Découvrir le Monastère d’Ostrog et la baie de Kotor

Montenegro
Kotor © Faruk Kaymak / Unsplash

 

C’est un peu le Lourdes du Monténégro. Réputé pour ses miracles, le Monastère d’Ostrog est à couper le souffle. Creusé dans la roche du Mont Ostrog au cœur du pays, le monastère de l’église orthodoxe serbe offre une vue imprenable sur la plaine de Bjelopavlići en contrebas.

Plus bas vers la côte Kotor… 

Impossible de faire l’impasse sur la baie de Kotor. Ce trésor monténégrin, inscrit en 1979 au Patrimoine mondial par l’Unesco, est le plus profond des fjords de l’Adriatique. Sur place, embarquez sur un bateau direction le cœur de la baie. Sur deux petites îles, vous découvrirez l’église Notre Dame des Rochers et sur sa voisine le monastère Saint Georges.


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !