5 découvertes étonnantes à faire dans les Hauts-de-France

Des Hauts-de-France, vous connaissez probablement le vieux-Lille et son architecture flamande, la Grand Place d’Arras et le château de Chantilly. Mais les 5 lieux plus méconnus évoqués ici risquent bien de vous étonner…

 

Une immense falaise face aux côtes anglaises

Vue aérienne du Cap blanc nez
Cap blanc nez © Office de Tourisme Intercommunal Calais Côte d’Opale

 

On a comme une impression d’arriver au bout du monde lorsque l’on est au Cap Blanc Nez. Imaginez le décor : vous grimpez sur une immense falaise de craie et de marne qui culmine à près de 150m. Le but ? Admirer d’un côté la paisible lande parsemée d’herbes et de fleurs sauvages, et de l’autre la Manche, les côtes anglaises de Douvres à l’horizon et l’interminable ballet des ferries qui assurent la liaison. Tout en haut, attendez-vous également à prendre une bonne bouffée d’air iodé !

Cap Blanc Nez, Escalles, Pas-de-Calais

 

Un magnifique musée aménagé dans une piscine

Intérieur de la piscine de Roubaix
© Musee piscine Roubaix

 

Une chic idée que cette piscine réhabilitée en musée ! S’il n’est plus possible d’y exercer sa brasse, l’architecture Art Déco de ces bains douches des années 30 a été brillamment conservée. L’immense salle principale accueille des sculptures monumentales autour de son bassin baigné de lumière, et les anciens vestiaires abritent des faïences et des poteries, dont certaines signées Picasso. Avant de partir, on file déguster les gaufres de chez Meert, célèbres dans le Nord, au restaurant du musée.

23 rue de l’Espérance, 59100 Roubaix
Du mardi au jeudi, de 11h à 18h. Le vendredi, de 11h à 20h. Le week-end, de 13h à 18h

 

Des jardins flottants sur des îles

Barque sur le canal des Hortillonnages d'Amiens
Hortillonnages d’Amiens ©CRT Picardie – Jean-Luc Verbrugghe

 

À priori, on ne pense pas tout de suite aux Hauts-de-France lorsque l’on évoque l’idée de naviguer entre des îles. Et pourtant, c’est l’expérience que nous offrent les hortillonnages d’Amiens. À bord d’une barque, on déambule le long des 65 km de canaux pour admirer le travail des hortillons qui cultivent fruits et légumes sur une multitude de jardins flottants verdoyants. La balade est aussi l’occasion de découvrir œuvres éphémères, jolies cabanes de pêcheurs, oiseaux rares et libellules bleues.

Visite accompagnée en barque électrique du 1er avril au 31 octobre
54 boulevard Beauvillé, 80000 Amiens

 

Des phoques sur la plage

4 touristes devant la baie d'Authie
Phoques Baie d’Authie © office de tourisme

 

La baie d’Authie vaut en elle-même le détour. Vrai patchwork sauvage, elle offre une multitude de paysages allant des dunes aux prés salés parfois parsemés de lilas de mer. Mais ce petit paradis peut parfois prendre des airs insolites lorsque l’on s’approche de ses plages, à marée basse : juste là, sur les petits bancs de sable préservés de l’eau, des phoques gris et des veaux marins viennent régulièrement se reposer ou s’occuper de leurs petits devant nos yeux ébahis !

 

Un mémorial impressionnant

Parc Mémorial Canadien avec son monument aux morts
© from75/CC BY-NC 2.0/Flickr

 

Aux pieds du monument commémoratif de Vimy, le silence est saisissant. On se sent tout petit face aux 27m de cette construction plantée au sein d’un parc de 90 hectares offert par la France au peuple canadien. C’est là, au cours de la Première Guerre mondiale, que ces soldats ont combattu. Et le bilan fut lourd, comme l’attestent les noms gravés des 11 225 hommes qui n’ont pas survécu. Outre la dimension historique, le lieu offre un magnifique panorama sur la plaine de Douai et le bassin minier.

Parc Mémorial Canadien
Chemin des Canadiens, RD55, 62580 Vimy

Le lundi de 11h à 17h et  du mardi au dimanche de 9h à 17h