5 expos à voir au pied des pistes de ski

Et si, pour 2018, notre meilleure résolution était de garder un esprit sain dans un corps sain ? Rien de plus facile au vu du dynamisme de l’agenda arty français. Et cela, jusqu’au pied des pistes de ski ! Voici 5 expos à voir entre les montagnes.

Daniel Dezeuze au musée de Grenoble

Grenoble est la ville du sport par excellence. Entourée des montagnes de Belledonne, du Vercors et de la Chartreuse, elle se prête parfaitement à une petite virée entre deux descentes à ski. Et tant mieux, car elle abrite en ce moment une exposition d’une beauté à couper le souffle, consacrée à l’artiste français Daniel Dezeuze. Amateur d’installations poétiques (on aime ses Objets de cueillette, ses valises en gaze colorée et ses échelles enroulées), il utilise des matériaux pauvres et séduit par l’épure. Sublime.

Daniel Dezeuze – une rétrospective au musée de Grenoble, 5 place de Lavalette
Du 28 octobre 2017 au 28 janvier 2018

© Ville de Grenoble : Musée de Grenoble - J.-L.Lacroix
© Ville de Grenoble : Musée de Grenoble – J.-L.Lacroix

Anselme Boix-Vives au musée des Beaux-Arts de Chambéry

En plein cœur de l’une des plus belles régions de France, la ville savoyarde de Chambéry se visite facilement sur deux jours, entre restos de spécialités fromagères et expositions. En ce moment, place à un artiste bien connu des amateurs d’art « naïf » : Anselme Boix-Vives (1899-1969). L’homme a commencé sa vie en étant berger, puis, à la mort de sa femme, a peint comme un fou durant sept ans. 2 400 œuvres sont nées de cette période, manifestes colorés et fleuris d’une merveilleuse personnalité autodidacte, dont le musée de Chambéry présente une belle sélection.

Anselme Boix-Vives au musée des Beaux-Arts de Chambéry, Place du Palais de Justice
Du 25 novembre 2017 au 11 mars 2018

Anselme Boix-Vives à Chambéry ©
©Anselme Boix-Vives à Chambéry

Le Chic français au Palais Lumière d’Évian

Petite ville balnéaire charmante, Évian joue la carte du séjour chic avec moult spas et autres expériences bienfaisantes version Haute-Savoie. Entre deux massages, on ira visiter le Palais Lumière, ancien établissement thermal reconverti en espace d’exposition. Il accueille actuellement une sélection de photographies de mode allant de 1900 à 1950. Le but ? Comprendre ce qui fait le sel du chic français. Et plus précisément celui de la Française, et comment sa mythologie a été construite à coup d’images urbaines, audacieuses et épurées.

Le Chic français au Palais Lumière d’Évian, Quai Charles Albert Besson
Du 28 octobre 2017 au 21 janvier 2018

Le Chic français au Palais Lumière ©
©Le Chic français au Palais Lumière

William Leavitt au MAMCO de Genève

Genève, ville des montres et des banques. Genève, ville étrange où tout le monde ne semble être que de passage… Privilégiée par une situation exceptionnelle, la ville suisse nous donne des envies de pauses snob avant ou après la poudreuse des voisines Avoriaz et Chamonix. On court donc au MAMCO se perdre dans l’art conceptuel de William Leavitt. Depuis 1970, l’artiste explore l’imaginaire hollywoodien à travers des installations d’objets, des peintures ultra-colorées et des performances sonores. Et s’interroge sur les fantasmes de la fiction et du réel, entremêlés et narratifs.

William Leavitt au MAMCO de Genève, rue des Vieux-Grenadiers
Jusqu’au 4 février 2018

William Leavitt au MAMCO ©
©William Leavitt au MAMCO 

Paul Cabaud au château d’Annecy

Voilà une ville qui aura du mal à vous laisser la quitter pour les pentes alpines ! Jolie comme un cœur avec ses canaux, un brin bourgeoise et très gourmande, Annecy se prête à toutes les roucoulades. Y compris celle de l’art et du cinéma, puisqu’après avoir visité le joli musée du film d’animation, on court voir l’expo du peintre Paul Cabaud au château d’Annecy. L’homme fait partie de l’Histoire de la ville puisqu’il y a vécu et en a peint tous les recoins. On se laisse séduire par le charme de ses vues de ruelles et des paysages alentours…

Paul Cabaud au château d’Annecy, place du château
Du 1er décembre 2017 au 5 mars 2018

Paul Cabaud à Annecy ©
©Paul Cabaud à Annecy