À l’ouest du Japon : que faire à Osaka ?

Traversée par la rivière Yodo, Osaka, la capitale du Kansai, est la troisième plus grande ville du Japon. Si elle est moins connue que sa grande sœur Tokyo, située à 3 heures en Shinkansen, elle fascine les touristes venus photographier par grappe le célèbre coureur Glico. 

Déguster les classiques de la street-food

osaka japon
© EP

 

Cap sur Shinsekai, le quartier sud d’Osaka. Un lieu bigarré où se mélange dans un joyeux bazar les restaurants bardés de néons et de sculptures, les cars de touristes et les Billikens, des étranges statues de petits monstres. C’est ici que l’on déguste le meilleur de la street-food japonaise. Sur place, vous aurez le choix parmi les spécialités de la ville. Fugu (le fameux poisson globe, en photo ci-dessus), kushikatsu (brochettes panées), takoyaki (beignet de poulpe), okonomiyaki (crêpe salée) et Ikayaki (brochette de calamar)… Vous avez faim ? C’est normal ! La plupart des restaurants affichent fièrement le menu sur leur vitrine. Sur Dōtonbori, une échoppe située au sous-sol d’une boutique propose même de pêcher son repas, anguille comprise !

Daruma Osaka Japon
Daruma © EP

 

D’après le bruit de la ville, c’est chez Daruma que l’on déguste les meilleurs kushikatsu d’Osaka. Les katsu sont des légumes frits piqués sur une brochette, panés puis fris et dévorés avec de la sauce Kushikatsu.

Se mêler à la foule de Dōtonbori

Osaka Japon glico
© EP

 

Interdit de séjourner à Osaka sans traverser la plus célèbre rue de la ville ! Le petit Times square d’Osaka niché dans le quartier sud de Namba détonne par sa multitude de néons, de panneaux lumineux et de touristes ébahis. Tout ici se prend en photo :  l’homme de Glico, le pont Ebisu, la rivière Tonbori, le gros poulple du Konamon Museum… Pour faire un peu de shopping, le mieux reste encore de flâner dans la rue Ebisu Bashi Suji jalonnée de boutiques en tous genres.

Se recueillir au Mont Kōya

Osaka Japon
© EP

 

Haut lieu du bouddhisme japonais et terre de pèlerinage, le Mont Kōya se hisse à plus de 900 mètres dans un décor peuplé de cèdres centenaires, de lanternes et de stèles dévorées par le lichens. On y trouve deux grands sites : le temple Kongobu-ji et l’Okunoin, le plus grand cimetière du Japon. Un dédale de 200 000 tombes niché dans une impressionnante forêt.

Grimper jusqu’au château d’Osaka

Château d'Osaka / Japon
© Esther T / Unsplash

Situé à l’Est du centre-ville, le célèbre Château d’Osaka est l’un des châteaux les plus emblématiques du pays. Bordé par une forêt de 600 cerisiers, le château, construit par Toyotomi Hideyosh et constitué de huit étages, témoigne d’une vie tourmentée. Incendié, il a été détruit puis reconstruit par Tokugawa Ieyasu. Il est aujourd’hui un site incontournable pour les férus d’histoire. À l’intérieur,  le musée de la monnaie présente près de 4 000 objets historiques. Ainsi qu’un musée qui conte  l’histoire de la ville à l’époque d’Edo (1603 -1867).


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !