Voyage : 5 bonnes raisons d’explorer l’Albanie

À seulement 2h30 de vol de Paris, l’Albanie est le dernier pays des Balkans préservé du tourisme de masse. Entre le littoral ensoleillé, le coût de la vie très faible et un patrimoine exceptionnel, ce joyau de la Méditerranée a pourtant beaucoup à offrir. Voici 5 raisons de planifier votre séjour dès aujourd’hui.

Un voyage hors des sentiers battus

Montagne d'Albanie
Photo par Jay Basha sur Unsplash

 

Isolée par 50 ans de dictature, l’Albanie s’ouvre tout doucement au tourisme. Pour s’y rendre, des vols directs sont opérés régulièrement par la compagnie Transavia à destination de Tirana. Vous pouvez aussi opter pour un vol – plus fréquent – vers Corfou. Cette île grecque fait face aux côtes albanaises et rallie la ville de Sarandë en 30 minutes en ferry (24€). Il existe encore très peu de guides et ce voyage se prépare donc principalement en ligne.

Un conseil : lisez, fouillez, dénichez les infos sur des blogs et préparez votre itinéraire selon vos envies, le long de la Riviera ou au cœur des montagnes escarpées. Pour se déplacer, le plus simple est de louer une voiture et de partir à l’aventure !

Des plages paradisiaques

Riviera, Albanie
© Hélène Rocco

 

Le littoral s’étend de la ville de Vlorë à celle de Sarandë, à la frontière grecque. À condition de s’éloigner un peu du centre des villages assez bétonnés et de marcher sur des petits sentiers. On tombe très vite sur des plages de sable fin et des criques authentiques sans aucune trace de l’homme. Et si les courtes randonnées (comptez une trentaine de minutes généralement) ne sont pas faites pour vous, sachez que l’on peut aussi atteindre les coins reculés en bateau-taxi.

Une cuisine à la croisée des chemins

Souvlaki
© Alpha (avlxyz) / CC BY 2.0

 

Proche de sa cousine grecque, la cuisine albanaise se niche quelque part entre l’Occident et l’Orient. Influencée par la Turquie, ses grillades, ses boreks et ses baklavas, elle se rapproche aussi de l’Italie par ses légumes grillés. Tomates, poivrons et aubergines sont très présents dans les assiettes et accompagnent les brochettes, boulettes et autres pâtés de viande.

Le petit déjeuner se compose principalement de confiture, de fromage de brebis et d’œufs. En bord de mer, les poissons grillés sont très populaires. Sur les aires d’autoroute ou dans les petits bars de plage, on trouve toujours des byreks, ces délicieux feuilletés aux épinards et au fromage. Et si votre hôte vous offre un verre de rakia, l’eau de vie locale, allez-y doucement, c’est très fort !

Un patrimoine exceptionnel et des paysages variés

Route d'Albanie
© Tobias Tullius sur Unsplash

 

L’Albanie cache jalousement de nombreux trésors en son sein. Vestiges grecs, romains, byzantins et ottomans : le pays compte plusieurs sites classés par l’Unesco qui révèlent l’emplacement stratégique de ces terres. Mosquées et églises se côtoient dans les villages et lorsque l’on explore les sites de Berat ou Butrint hors saison, on a vraiment le sentiment d’être le premier à découvrir ces ruines. Outre son patrimoine et ses plages, le pays offre une vraie variété de paysages. La montagne couvre une grande partie du territoire et se prête aux sports en eaux vives, aux treks et aux longues baignades dans les lacs.

Une destination bon marché

Lac en Albanie
Photo par Jay Basha sur Unsplash

 

À tous les férus de Méditerranée : il est encore possible de programmer des vacances bon marché dans cette région d’Europe. Pour profiter des prix les plus bas, partez en Albanie au mois de juin ou en septembre. L’été, comptez 30€ par jour et par personne pour l’hébergement, les restaurants et la location de voiture. Attention, sur la Riviera, les prix gonflent. Séjourner dans une maison d’hôtes chic, face à la mer, reste malgré tout très abordable (40€ par nuit). Au restaurant, on mange sur le pouce pour 2€ et les adresses les plus chics reviendront à 10€ par personne. De quoi se faire vraiment plaisir !


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !