Culture indienne : introduction en 4 actes

On a tous déjà rêvé de visiter le Taj Mahal ou entendu parler des plages de Goa. Mais que connait-on vraiment de la culture indienne ? Bien trop peu de choses. De la célèbre Bollywood au kathakali, elle est riche et aussi variée que le pays compte de dialectes (un peu plus de 500, c’est dire). Suivez-nous pour une introduction à la culture de l’Inde à travers 4 curiosités incontournables.

Le cinéma bollywoodien, la culture indienne version chamallow

 

Celui qui n’a pas été au cinéma lors de son voyage en Inde a raté une expérience unique. Divertissement populaire, le cinéma bollywoodien est un véritable spectacle, à l’écran comme dans la salle. On se lève, on applaudit, on commente, on s’écrie… La séance se vit et se partage ! Amours à l’eau de rose et costumes colorés, danses et chants enjoués, Bollywood impose son style. Et si vous avez le sens du rythme, baladez-vous dans les studios de Bombay, on pourrait bien vous proposer un rôle de figurant… La gloire n’est jamais loin.

L’un des plus beaux cinémas se trouve à Jaipur : le Raj Mandir Cinema.

À Paris, le Brady et l’Archipel programment parfois des films bollywoodiens.

 

Le kathakali, entre le théâtre et la danse

 

Cap maintenant sur la belle province du Kerala. Après une balade sur les backwaters d’Allepey ou la découverte de Cochin, on vient ici assister à une des plus anciennes traditions indiennes : le kathakali. Qu’est-ce que c’est ? Du théâtre dansé ou de la danse théâtrale, c’est selon. Tout se joue dans la grâce de la gestuelle, l’agitation troublante des yeux, le maquillage extravagant… L’histoire, elle, s’inspire du Mahabharata ou du Ramayana, deux livres majeurs de la mythologie hindoue. Traditionnellement, tous les personnages, féminins comme masculins, divins comme humains, sont interprétés par des hommes.

Où voir un spectacle ? Au Kerala Kathakali Centre, à Cochin, tous les soirs à 18h. Moins de 5€.

 

Satyajit Ray, l’homme qui racontait l’Inde

 

Monument du cinéma indien des années 60-70, Satyajit Ray, né à Calcutta, n’a cessé de dépeindre la société hindoue, dans sa splendeur comme sa brutalité. Bien loin de Slumdog Millionaire, La Trilogie d’Apu, Le Salon de Musique, ou encore Charulata nous plongent dans l’Inde au quotidien, ses divinités, ses coutumes et surtout sa dureté. Empli d’humanité et parfois même politisé, son cinéma est une découverte de l’Inde dans toutes ses subtilités. À découvrir sans plus tarder.

 

Bagore-Ki-Haveli, les danses folkloriques du Rajasthan

Culture indienne à Udaipur © Julien Lagarde/Flickr
Bagore-ki-Haveli, Udaipur © Julien Lagarde/Flickr

 

Haveli de charme, ce théâtre en plein air est réputé pour son spectacle de danse locale suivi d’un numéro de marionnettes, le kathputli. Si cela ne vaudra jamais la magie d’une danse partagée dans un petit village (pour cela, on vous laisse vous aventurer !), c’est une première approche sympa – mais évidemment touristique – des envoûtantes danses du Rajasthan et de la musique traditionnelle.

Bagore-Ki-Haveli : à 20-25 mn à l’ouest d’Udaipur. Spectacle tous les jours à 19h. Tarif : environ 2€ (oui, oui).