Nos bons plans pour le festival d’Avignon

Pour certains Parisiens, l’arrivée du printemps n’est pas marquée par les hirondelles, mais par la réception du programme du festival d’Avignon. Placé cette année sous le signe d’interrogations et de revendications ultra-actuelles (sur le genre, l’exil, l’enfance), le festival nécessite, comme toujours, d’être un petit peu préparé. Suivez le guide !

 

Festival d’Avignon : « t’as pas un plan logement ? »

Arles, tout près du festival d'Avignon
© Arles

 

Épineux problème que celui du logement pendant le festival d’Avignon. Et si, cette année, on arrêtait de s’obstiner à vouloir habiter intra muros ? Car Avignon ne se limite pas au centre-ville. Marcher quinze minutes, faire un peu de vélo et voilà les prix divisés par trois. Voire, extravagance absolue, profiter de la magnifique région d’Avignon et loger par exemple à Arles, où se tiennent les Rencontres de la Photographie du 2 juillet au 23 septembre 2018. Car si à Avignon on peut assister à des spectacles dans des lieux patrimoniaux tels que le Palais des Papes, c’est le même topo à Arles où les expos photo s’installent jusque dans les chapelles ! Très très chic. Et ce n’est qu’à 20 minutes en train d’Avignon.

Rencontres d’Arles, du 2 juillet au 23 septembre 2018

 

Festival d’Avignon : « Le IN ? Complet, archi-complet ! » Sûr ?

Personnes dans la rue lors du festival d'Avignon
© Festival d’Avignon

 

Plusieurs solutions existent pour réserver vos places : les plus précautionneux pourront acheter leurs billets sur internet à partir du 11 juin (dès 10h du matin). Ou par téléphone, au 04 90 14 14 14, du 11 juin au 5 juillet, du lundi au vendredi de 10h à 17h. Et pour ceux qui, comme chaque année, arrivent au festival les mains dans les poches, rendez-vous au Cloître Saint-Louis, au 20, rue du Portail Boquier, ainsi qu’à la boutique du festival, située sur la place de l’Horloge.

Sachez que chaque jour, même pour les spectacles signalés complets, des places se libèrent. Et chaque soir, devant les salles de spectacle, d’autres places se libèrent. En bref, si parfois il faut s’acharner un chouïa (euphémisme), on trouve très souvent des places !

Pour les habitants d’Avignon, une pré-vente est organisée le samedi 9 juin de 13h à 18h, avec la mise en vente de 10 000 places au Cloître Saint-Louis. Pour accéder à cette pré-vente, des tickets d’accès seront à retirer le même jour à partir de 7h au Cloître Saint-Louis. Compliqué ? Hum… Peut-être. Mais certains spectacles valent le coup d’une telle démarche !

Réservations en ligne

 

Festival d’Avignon : quelques bons plans gratuits

Affiche du festival d'Avignon
© Festival d’Avignon, peinture de Claire Tabouret (détail)

 

Le programme du IN comporte quelques activités gratuites, qui réjouiront les petites bourses. Du 7 au 21 juillet, le metteur en scène et chorégraphe David Bobée s’emparera du jardin de la bibliothèque Ceccano pour proposer des débats entre artistes invités et public. Avec lectures, jeux, ateliers et performances à la clé.

Aussi, comme tous les ans, l’église des Célestins accueillera une exposition gratuite d’art contemporain, cette fois-ci consacrée à la peintre Claire Tabouret.

À noter également : du 7 au 22 juillet, des « Ateliers de la pensée » prendront place au sein du site Louis Pasteur Supramuros de l’université d’Avignon. Les deux grandes figures féminines Françoise Héritier et Simone Weil, décédées il y a quelques mois, y seront notamment mises à l’honneur.

Les amateurs de littérature pourront se rendre du 9 au 11 juillet au Salon de la Mouette de la Maison Jean Vilar pour assister à des lectures de textes de l’écrivain François Esperet. D’une façon générale, la majorité des lectures organisées par le festival sont gratuites. À vous de trouver votre bonheur dans le programme !

Programmation du festival d’Avignon