5 fondations d’art originales à visiter en France

Les fondations d’art ont le vent en poupe. On court d’ores et déjà voir le meilleur (ou en tout cas, le plus chic) de l’art contemporain dans les fondations Vuitton (Paris 16ème) et Cartier (Paris 14ème) ; bientôt, ce sera la fondation Pinault, dans le quartier des Halles. Un truc de milliardaire ? Pas que ! La preuve avec ces cinq fondations, sympathiques et audacieuses, à visiter partout en France.

La Fondation Blachère (Apt)

Fondation Blachère
© Fondation Blachère

 

Drôle d’endroit pour un musée… Car il est difficile d’imaginer, en traversant la zone industrielle de la petite ville d’Apt (Vaucluse), qu’on trouvera là un lieu d’exposition ! Et pourtant : Jean-Paul Blachère, entrepreneur dans les illuminations urbaines et passionné d’art ethnique, y a ouvert en 2004 une fondation dédiée à l’art contemporain africain. Avec, à la clé, des résidences d’artistes. Installée dans deux grands hangars, la fondation propose des expositions temporaires gratuites, souvent de très bonne qualité (et systématiquement sources de découvertes inédites !). La boutique vaut également le détour : on y déniche de l’artisanat africain (mobiliers, bijoux, accessoires) séduisant à souhait. Vraiment, une belle surprise.

Fondation Blachère

384 avenue des Argiles, 84400 Apt

La Fondation Calouste Gulbenkian (Paris)

Fondation Calouste Gulbenkian
© Fondation Calouste Gulbenkian

 

Retour à Paris dans les quartiers chics. La fondation Calouste Gulbenkian, née en 1956, est aujourd’hui installée dans un bel immeuble du 7ème arrondissement. L’idée ? Faire découvrir la culture portugaise à travers une superbe programmation culturelle. Surtout, mettre en lumière l’art moderne et contemporain du pays de Fernando Pessoa et de Cristiano Ronaldo. Les expositions proposent tour à tour de s’immerger dans les rêves des créateurs, de découvrir le travail de Graça Morais, de questionner la résilience. Prochain rendez-vous ? Un très beau face-à-face entre les sculpteurs Rui Chafes et Alberto Giacometti.

Fondation Calouste Gulbenkian,

39 boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris

La Fondation Maeght (Saint-Paul de Vence)

Fondation Maeght
© Fondation Maeght

 

Inaugurée en 1964, la Fondation Maeght est un incontournable, né de l’amitié sincère entre un marchand d’art parisien (Aimé Maeght) et toute une génération d’artistes (parmi lesquels Calder, Chagall, Braque). L’architecture conçue par Lluis Sert, le grand jardin aux multiples terrasses et fontaines, les sculptures colorées de Joan Miró et le paysage verdoyant de Saint-Paul de Vence (Alpes-Maritimes) font de cet endroit une parenthèse enchantée, dédiée à l’art moderne et contemporain. On y passe volontiers une après-midi entière, entre un déjeuner léger au café du musée (les chaises sont signées Giacometti !), une exposition (Jan Fabre jusqu’en novembre 2018) et une balade architecturale. Le tout, les yeux grands ouverts.

Fondation Maeght

623, chemin des Gardettes, 06570 Saint-Paul de Vence

La Fondation Salomon (Annecy)

Fondation Salomon
© Fondation Salomon

 

Un architecte passionné d’art, fou amoureux d’une femme tout aussi passionnée d’art. Ensemble, ils forment un couple de collectionneurs avertis. Un jour, un héritage conséquent leur donne une idée généreuse : et s’ils investissaient dans un lieu de création et d’exposition ? C’est ainsi que Claudine et Jean Marc Salomon donnèrent leur nom à une fondation en 2001. S’emparant des murs du château d’’Arenthon, à quelques kilomètres d’Annecy (Haute-Savoie), ils offrirent  à la région Rhône-Alpes sa première (et unique) fondation uniquement dédiée à l’art contemporain. Depuis, les expos s’enchaînent, les succès aussi. On aime cet endroit aussi bien pour son calme et sa beauté que pour le choix éclectique, international et exigeant de ses (jeunes ou moins jeunes) artistes.

Fondation Salomon, 34 avenue de Loverchy, 74000 Annecy

La Fondation du Doute (Blois)

Fondation du Doute
© Fondation du Doute

 

Blois (Loir-et-Cher), ville patrimoniale par excellence, est dotée d’un château somptueux, d’une cathédrale, de rues anciennes et… d’une fondation d’art contemporain ! Et il fallait bien le talent et le culot de Ben Vautier pour insuffler dans cette petite ville-musée un peu de dynamisme et de folie. Célèbre pour ses phrases choc écrites sur des toiles monochromes, Ben avait envie d’un lieu joyeux, où artistes, théoriciens et créateurs de tout poil trouveraient la place pour un art drôle, irrévérencieux et poétique. C’est désormais chose faite, et l’on ne sort pas de la Fondation du Doute (ouverte en 2013) sans avoir souri. Après avoir accueilli quelques invités, la Fondation se concentre sur Ben pour l’année 2018, cela jusqu’en novembre, avec la présentation de travaux inédits. Une visite amusante, parfaite si vous êtes en famille.

Fondation du Doute

14 rue de la Paix, 41000 Blois