4 idées pour un week-end arty à Varsovie

Varsovie n’a pas très bonne réputation : dévastée par la guerre puis entièrement reconstruite, elle souffre de la comparaison avec Cracovie, dont la vieille ville est l’une des plus belles d’Europe. Pourtant, Varsovie est une cité singulière, attachante, contemporaine à sa façon. On l’aime pour ses quais aménagés, son street art fantasque et ses nombreux parcs. Visite.

 

Profiter des espaces verts

parc Saski
© Parc Saski

 

Il suffit de regarder la carte de Varsovie pour le comprendre : la ville bénéficie de (très) nombreux parcs et jardins. Il y en a quasiment à tous les coins de rue ! Et si l’hiver est long et rigoureux, les beaux jours n’en sont que plus agréables. Les Polonais profitent joyeusement de leurs parcs :  aménagements sportifs, jeux pour les enfants, bancs pour amoureux… On y passe des heures tranquilles. Petit coup de cœur pour le parc Mirowski, qui se déploie tout en longueur le long d’un marché couvert, ainsi que pour le parc Saski, beaucoup plus grand, où se balader à la nuit tombée est un plaisir charmant.

 

Détour du côté de Praga : street art en folie !

Fresque de street art sur une facade
© Praga

 

Si Berlin vous manque, allez à Praga. Quartier populaire investi par les artistes de tout poil, Praga n’a pas perdu son âme bohème et regorge de trésors : galeries d’art, petits restaurants sympathiques, gigantesques fresques de street art… Pour l’atteindre, il vous faudra traverser la Vistule pour changer de rive. N’hésitez pas à franchir le pas des portes et à vous enfoncer dans les cours privées. De petites chapelles colorées y sont édifiées. Certains terrains vagues accueillent même des poules ! Un véritable voyage dans le temps, à compléter d’une visite snob chez Warszawa Wschodnia by Mateusz Gessler, un restaurant (un peu) chic installé dans une ancienne gare.

Warszawa Wschodnia by Mateusz Gessler, Mińska 25

 

Trois musées atypiques à visiter

Musée de Néon
© Musée du Néon

 

Profitez de votre passage à Praga pour visiter le musée du Néon, premier de notre Top 3 des musées les plus originaux à voir à Varsovie. Des dizaines d’enseignes lumineuses y brillent dans l’obscurité : c’est le moment de dégainer votre Instagram ! À deux pas de là, le Musée de la vie sous le communisme vaut son pesant d’or. Minuscule institution de Varsovie, celui-ci reconstitue un appartement des années 50/60 en Pologne. Puis, repassez de l’autre côté de la Vistule pour vous rendre au musée consacré au pianiste Frédéric Chopin, né sous le nom polonais Fryderyk Franciszek Chopin en 1810 sur le territoire du duché de Varsovie, et mort en 1849 à Paris. Le parcours, plongé dans une semi-obscurité, vous semblera particulièrement agréable si vous êtes un peu fatigués – les nuits polonaises étant très agitées ! Posez-vous dans des box ou des canapés, un casque sur les oreilles, pour redécouvrir les compositions de Chopin. Parfois, de jeunes musiciens s’entraînent même sur un piano…

Musée du Néon, Soho Factory, Mińska 25
Musée de la vie sous le communisme, Mińska 22
Musée Chopin, Pałac Gnińskich, 00-368, Okólnik 1

 

Détour très contemporain par les quais de la Vistule

© Musée d’art moderne de Varsovie

 

Le 13e arrondissement de Paris peut rougir : les quais de la Vistule n’ont rien à lui envier. Réaménagés récemment, ceux-ci déploient mille idées inventives pour vous retenir, une journée entière s’il le faut. Débutez vers midi au musée d’art moderne, gigantesque cube blanc recouvert de peintures colorées où l’on voit de très bonnes expositions, avant de déjeuner dans sa jolie cantine. Inspirations japonaises, terrasse avec vue, le tout peuplé de jeunes Polonais dans le vent. On adore !

Après cela, longez la Vistule tranquillement. De nombreux cafés, jeux pour enfants, plages de sables, installations fantaisistes et assises de toutes sortes vous attendent pour une après-midi de farniente.

Le soir, terminez votre balade dans la vieille ville, accessible par l’avenue Solidarnośći. Entre le château, les petites rues piétonnes et les places bordées de restaurants (pour touristes, mais de bonne qualité pour la plupart), la soirée se fait toute douce.

Musée d’art moderne, ul. Wybrzeże Kościuszkowskie 22