La Malaisie hors des sentiers battus en 4 lieux incontournables

Des plages de Langkawi aux plantations de thé des Cameron Highlands, la Malaisie offre un bel éventail de paysages et sites incontournables. Pourtant, quelques coins ont su rester moins fréquentés, voire secrets. Pour notre plus grand plaisir… Et sans doute le vôtre ! Voyageons sans plus tarder en Malaisie hors des sentiers battus à travers quatre lieux à l’abri des foules.

 

La Malaisie hors des sentiers battus : Pangkor, la beauté des îles malaisiennes sans les touristes

Plage de Pangkor, pour un séjour en Malaisie hors des sentiers battus
@Anders Mohlin / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

 

Oui, les îles Langkawi et Perhentian sont superbes. C’est incontestable. Mais elles sont aussi prises d’assaut et souvent onéreuses. Plus authentique et sauvage, très appréciée des Malaisiens, l’île de Pangkor vous attend sur la côte ouest. Au départ de Lumut, à 3h de Kuala Lumpur en voiture. Profitez de quelques jours de farniente les pieds dans l’eau, entre session de snorkeling, sieste dans un hamac, balade à scooter et délicieux repas dans les petits restos de l’île…

Où dormir ? Nuit de luxe et très romantique au Pangkor Laut Resort (à partir de 180€ la nuit en immense villa « classique »). Ou, plus simple, au Joe Fisherman Inn (environ 40€ la double).

 

La Malaisie hors des sentiers battus : le Musée national des Arts islamiques, bijou caché de Kuala Lumpur

Musée national des arts islamiques de Kuala Lumpur, pour un séjour en Malaisie hors des sentiers battus
@albyantoniazzi / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

 

Oublié, l’Institut du Monde Arabe est pourtant incontournable. Kuala Lumpur, la capitale malaisienne – KL pour les intimes – offre l’un des plus beaux musées des arts islamiques au monde. A deux pas de la mosquée Masjid Negara, peu de voyageurs s’y aventurent, à tort. Malaisie, Iran, Inde, Chine… Les œuvres exposées dans le lumineux musée de Kuala Lumpur offrent un panorama unique et multiculturel de la grandeur et la finesse de ces arts. Coran et manuscrits, objets de culte et céramiques, costumes et bijoux, armures et architecture… Plongez dans l’Islam avec un grand I !

 

La Malaisie hors des sentiers battus : rencontre avec les « hommes de la forêt » dans la vallée du Danum

vallée de Danum et les orangs outans, pour un séjour en Malaisie hors des sentiers battus
© Richard Toller / CC BY-ND 2.0 / Flickr

 

Direction la Malaisie Orientale au cœur de la sauvage Bornéo. C’est ici, dans la forêt vierge de l’Etat du Sabah tout au nord de l’île, complètement hors des sentiers battus, que se niche la vallée du Danum. Qui y vit ? Une ribambelle d’orangs-outans, gibbons, ours malais et oiseaux colorés en tout genre. Dès l’aube, partez en randonnée guidée sur l’un des nombreux sentiers de la vallée à la découverte de ce monde animal. Un face-à-face qui devrait ramollir même les cœurs les plus endurcis, réticents aux petites et grosses bêtes quelles qu’elles soient. Magique !  

Où dormir ? En individuel, deux possibilités de packages de 3 jours/2 nuits minimum avec activités et guide : rustique au Danum Valley Field Center auprès des scientifiques ; grand luxe au Borneo Forest Lodge Hotel.

 

La Malaisie hors des sentiers battus : escapade sur les rives du Lac Chini

Barque sur le lac Chini, pour un séjour en Malaisie hors des sentiers battus
©Robert Metz / Unsplash

 

Si votre voyage vous porte jusqu’à Cherating et que vous souhaitez en profiter pour sortir des sentiers battus, continuez donc votre chemin jusqu’au Lac Chini. 1h45 de voiture ou un enchaînement de transports locaux vous y mèneront. Oui, ce petit lac mystérieux se mérite ! Ici, le calme et la détente sont de mise – moins le confort, vous êtes prévenu. Peu de choses à faire hormis méditer les yeux dans l’eau, se balader en barque aux côtés des pêcheurs, entouré de roseaux et de fleurs de lotus, et partir à la rencontre des Orang Asli.

Où dormir ? A la Rajan Jones Guesthouse (à Kampung Gunum) ou au Lake Chini Resort, pas franchement un resort mais avec une vue imprenable sur le lac.