Le Vietnam hors des sentiers battus en 5 lieux à ne pas manquer

Baie d’Halong envoûtante, Hô Chi Minh Ville la frénétique, delta du Mékong traditionnel, pho brûlant et parfumé… Le Vietnam est une destination incontournable. Mais qui dit réputation (toute méritée) dit aussi haute fréquentation. Pour découvrir le Vietnam hors des sentiers battus, voici 5 lieux d’intérêt à l’écart des foules, moins connus mais tout aussi charmants. Si ce n’est plus…

 

La baie d’Halong terrestre, secret bien gardé du Nord du Vietnam

Photographie de la baie d'Halong terrestre
@Hoang Giang Hai / CC BY 2.0 / Flickr

 

Dans l’ombre de la Baie d’Halong se cache une région qui a le vent en poupe. Celle de Tam Coc, Ninh Binh et Hoa Lu. La baie d’Halong terrestre tient son nom des petites îles karstiques recouvertes d’une végétation sauvage qui forment son paysage. À découvrir en barque sur le labyrinthe de canaux depuis l’embarcadère de Ben Thuyen (moins fréquenté), puis à vélo pour explorer les rizières environnantes. S’il y a encore trop de touristes à votre goût, retrouvez la solitude dans la réserve de Van Long, à 20km au nord.

 

L’île de la Baleine, paradis en mer de Chine

Couché de soleil sur l'île de la baleine
@dominiqueb / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

 

L’impression de bout du monde de l’île de la Baleine se mérite. Pour la rejoindre, il faut partir de Nha Trang en voiture avec chauffeur jusqu’au bout de la péninsule de Hon Gom – environ 2 heures de route. Puis prendre un bateau durant 20 minutes. Vos efforts seront vite récompensés puisque vous serez immédiatement transporté dans un petit paradis aux plages de sable blanc, aux eaux translucides et à la végétation luxuriante. Pour un brin de farniente et de plongée dans un Vietnam hors des sentiers battus…

Alternative : les îles Cham, toutes proches de la très belle ville d’Hoi An.

 

Le parc national de Cat Tien, le Vietnam nature

Végétation dans le parc national de Cat Tien
@Alan Gill / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

 

Au nord d’Hô Chi Minh Ville, le parc national de Cat Tien est l’un des joyaux du pays. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et on comprend vite pourquoi une fois arrivé en son cœur, entouré d’une jungle mystérieuse, de singes et d’oiseaux. Un environnement sauvage et reposant, à découvrir lors d’une randonnée ou d’une petite croisière en barque.

Possibilité de séjourner au cœur du parc pour se réveiller au doux son des oiseaux.
Se renseigner sur place, auprès d’une agence locale.

 

Nghia Lo et Mu Cang Chai, rencontre avec les Thaïs blancs et les Hmongs

Champs de thé Mu Cang Chai
@Tiendp[bliss – studio] / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

À quelques kilomètres de Sapa, les villages de Nghia Lao et Mu Cang Chai sont une jolie terre de randonnée à l’écart des sentiers, entre champs de manioc, montagnes et rizières en terrasse. Ici, de village en village, partez à la rencontre des Thaïs blancs et des Hmongs, deux minorités ethniques vietnamiennes aux traditions ancestrales.

Possibilité de dormir dans une maison d’hôtes dans un village thaï ou hmong (se renseigner auprès d’une agence locale). L’occasion de partager de jolis moments…

 

Découvrir Hoi An le jour, loger à l’écart le soir

Une rue tranquille de Hoi An
@ David McKelvey / CC BY 2.0 / Flickr

 

Inscrite elle aussi au patrimoine mondial de l’UNESCO, Hoi An est une ville magnifique, étape incontournable de tout voyage au Vietnam, hors des sentiers battus ou pas. Très prisée pour ses bâtisses historiques colorées qui longent la rivière Thu Bon, ses ruelles authentiques et sa fine cuisine, elle peut parfois paraître trop fréquentée. Alors prenez votre vélo pour 20 minutes de balade à travers champs et rizières. Vous voilà arrivé chez Xuan, petite guesthouse de trois jolies chambres paisibles, située dans un quartier traditionnel.

Chez Xuan – Boutique House Hoi An : environ 65€ pour une chambre double.