Nos bonnes adresses pour un week-end vegan à Barcelone

En 2016, Barcelone s’est auto-proclamée première ville veggie-friendly du monde. Un titre pas volé tant la capitale de la Catalogne est pourvue en bonnes adresses végétales. De quoi inciter les vegan à y passer un week-end culturel et gourmand sans galère. Voici le programme que l’on a concocté pour ces derniers.

Barcelone côté vegan, jour 1

On commence le séjour végan par la visite de la Sagrada Familia, l’incontournable basilique non achevée de Gaudi, en prenant bien soin de réserver à l’avance son billet d’entrée. Puis on marche une vingtaine de minutes vers l’ouest en direction de Gracia. Un quartier à l’ambiance authentique et décontractée digne d’un petit village, où les bonnes adresses vegan foisonnent. On ne peut d’ailleurs que recommander aux adeptes de ce régime d’y réserver leur hébergement, pour profiter d’un bel éventail de restaurants.

On se pose pour le déjeuner chez Väcka, une petite cantine vegan aux portions généreuses et au très bon rapport qualité-prix. On y goûte les chips de kale, burgers de légumes, mais surtout les gaufres salées à la crème de noix de cajou, tomates fraîches et séchées, pesto et roquette. Une belle surprise gustative mais aussi visuelle tant elles sont jolies à regarder.

week-end vegan
Casa Vicens©Wassila Djellouli

 

Une fois rassasié, on se dirige vers l’une des casas de Gaudi, la casa Vicens. Pas la plus connue – les touristes lui préfèrent souvent la casa Batllo ou la Pedrera – mais probablement celle dont l’extérieur impressionne le plus. Avec ses airs orientaux et les magnifiques carreaux de céramique verts et blancs de sa façade, elle est la plus exotique des constructions barcelonaises de Gaudi. Ouverte au public depuis 2017 seulement, elle fut d’ailleurs sa première habitation dans la capitale catalane.

On fait ensuite un crochet par La Besneta, une pâtisserie entièrement vegan qui en jette, à 10 minutes à pied de là. On se laisse d’abord aller au plaisir des yeux devant le bel intérieur boisé, et les pâtisseries sous cloches dont l’apparence très gourmande étonne. On s’offre à emporter croissants, biscuits, crumbles, muffins, cookies ou gâteaux du jour, et on file les dévorer sur l’une des nombreuses places du quartier. La plus proche, la Plaça Del Sol, est à la fois populaire, festive et bohème. Les Barcelonais ont pour habitude de s’installer à la terrasse de son emblématique Café Del Sol, ou à terre sans chichis, pour discuter, manger ou écouter les musiciens jouer.

week-end vegan
La Besneta©Wassila Djellouli

 

Le soir, on emprunte le métro pour se rendre à Barceloneta. Un ex-quartier de pêcheurs aujourd’hui prisé pour ses promenades au bord de la plage, ses bars à tapas et ses ruelles étroites aux murs colorés. C’est d’ailleurs dans l’une d’elles que se niche Barceloneta sangria bar, un bar-restaurant qui propose des veggie tapas, des burgers et des paellas vegan. A arroser avec une sangria aux fruits frais sans alcool ! Petit bémol cependant : le lieu ne comporte pas de terrasse.

Väcka
Carrer de Sèneca, 4, 08006.
Métro Diagonal

Mardi, mercredi et dimanche 12h-16h30. Jeudi, vendredi, samedi 12h–16h30, 20h–23h30

La Besneta
Carrer de Torrijos, 37, 08012.
Métro Joanic

lundi 10h30-17h30. De mardi à dimanche de 10h30 à 21h

Barceloneta sangria bar
Carrer de Sevilla, 70, 08003.
Métro Barceloneta

Du lundi au dimanche 13h-23h

Barcelone côté vegan, jour 2

Le lendemain, place à un pique-nique vegan haut en couleurs au parc Güell. En sortant de l’hôtel, on file d’abord faire des emplettes chez Vegetart. Un petit traiteur de Gracia dont l’adorable gérante mêle avec brio influences d’Andalousie, d’Italie, de France et d’ailleurs.

week-end vegan
Vegetart©Wassila Djellouli

 

Difficile de choisir parmi tous les mets proposés, mais on opte pour les plus faciles à transporter et à déguster froids. On oublie donc (à regret) les lasagnes, les risottos et les pizzas, et on se prend une bonne part de tortilla vegan, un gaspacho, un peu de houmous revisité et/ou une salade. Une fois servi avec le sourire, il n’y a plus qu’à marcher jusqu’au parc Güell à 20 minutes de là, pour déguster le tout dans un décor de rêve.

Après avoir replié la nappe, ne partez pas de là sans avoir au moins jeté un coup d’œil aux fameuses terrasses de Gaudi, leurs escaliers avec la salamandre et énormes « bancs » de mosaïques. Ainsi qu’à de la Casa Museu Gaudí où ce dernier a passé les 20 dernières années de sa vie, et à la vue imprenable sur Barcelone.

week-end vegan
Parc Güell ©Wassila Djellouli

 

Et pour une vue encore plus bluffante, poursuivez ensuite votre route jusqu’au parc de Tibidabo, situé à plus de 500 mètres d’altitude. Investi par un grand parc d’attractions, le lieu abrite aussi une église à la luminosité incroyable, le Sacré Cœur, et des grandes terrasses où profiter du point de vue exceptionnel.

Vegetart
Carrer del Torrent de l’Olla, 138, 08012.
Métro Fontana

Du lundi au vendredi de 12h à 17h30. Samedi 12h-15h30